Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La peur de l'orage chez le chien

Le tonnerre arrive, les éclairs jaillissent. Cette lumière et se bruit qui effraient votre chien. Il peut aboyer, hurler, tourner en rond, se montrer stresser, anxieux, agité. Votre chien se cachera peut-être sous la table, sous un lit. Il se réfugiera auprès de vous. La peur de l’orage est classique chez un chien. Il convient, de votre côté, de la comprendre et d’y remédier. Comment ? Nous vous expliquons la démarche.

Beaucoup de chiens sont littéralement terrifiés par les orages. Les bruits aussi soudains qu’assourdissants les mettent dans un état de panique. Parfois, ils découvrent ce phénomène météorologique et y perçoivent un signe d’impuissance. Les éclairs qui y sont associés n’arrangent pas les choses. Cette peur est tout à fait légitime, comme elle l’est chez les enfants, par exemple. Elle peut avoir différentes origines, mais elle n’est pas une fatalité. On peut aider son chien à s’en défaire, souvent en le confrontant à sa crainte, mais en adoptant une approche progressive pour ne pas aggraver son problème.

Pourquoi votre chien a-t-il peur de l’orage ?

La peur de l’orage chez le chien peut avoir une variété d’origines. Cela peut être dû à un trait de caractère héréditaire. Il se peut, en effet, que dans l’ascendance de l’animal, une tendance à la crainte face à ce type de bruit se manifeste à chaque orage.

Un orage envoie un signal de détresse à votre chien. Il s’agit d’un bruit anormalement fort. A ce bruit s’y associent des vibrations, de la lumière. Il se retrouve impuissant et désemparé face à cette situation, face à cet « ennemi » invisible. Votre chien va stresser. Cette anxiété va lui faire davantage redouter cet épisode. Un cercle vicieux commence.

Cette peur peut également être le fruit d’un choc, comme le fait d’avoir été exposé à un orage sans avoir pu s’abriter. Les chiens enregistrent facilement ce genre d’épisode douloureux et une association entre l’orage et l’angoisse qu’il suscite dans son esprit se met en place pour très longtemps.

De même qu’un jeune animal qui voit et entend un orage pour la première fois de sa vie est susceptible de stresser et d’avoir peur. Ici, la réaction est tout à fait naturelle et le chiot aura le temps de s’y habituer, surtout s’il est entouré de l’affection et du soutien de son maître.

Quels sont les signes de la peur ?

Votre chien pourrait ressentir l’arrivée d’un orage avant même son déclenchement. En effet, les chiens ont cette faculté à percevoir le changement de pression atmosphérique.

A lire aussi : "Comment traiter l'anxiété du chien ?"

Par ailleurs, votre chien vous semblera agité. Son comportement changera radicalement. Il pourrait aboyer ou alors gémir. Sa respiration pourrait s’accélérer en même temps que son rythme cardiaque. C’est le signe d’un état anxieux bien installé et d’une tachycardie.

Votre chien pourrait transpirer des coussinets, avoir des pupilles dilatées et hypersaliver.

Leur façon de se mettre à l’abri diffère. Votre compagnon pourrait rester près de vous, là où il se sent le mieux. Il pourrait également se rendre dans un lieu de votre domicile qu’il affectionne tout particulièrement. Il peut tourner en rond, se mettre à s’agiter plus qu’il n’en faut.

Comment soigner cette phobie ?

Traiter une peur chez un chien demande énormément de psychologie, de travail et de temps. Dans le cas de la crainte de l’orage, elle se fait autour de 2 axes majeurs : la socialisation et la désensibilisation. Un chiot convenablement socialisé sera moins effrayé par les bruits du quotidien. Il aura été habitué à côtoyer des personnes, des congénères et d’autres animaux, en même temps qu’il aura été exposé à des stimuli sonores de toutes sortes (bruit des villes, aboiements, phénomènes météorologiques divers…).

Plus le maître s’y prend tôt, plus vite le chiot aura surpassé sa phobie et emmagasiné de la confiance. La désensibilisation est tout aussi importante. Il s’agit de démystifier, dans l’esprit du chien, cet évènement inhabituel qu’est l’orage, ainsi que les éléments qui y sont associés (tonnerres, éclairs, fortes pluies…). On peut, par exemple, passer l’enregistrement audio d’un orage, mais en baissant le volume, tout en jouant avec lui.

Caresses, encouragements et récompenses augmentent considérablement les chances de réussite dans ce type de démarche. Si aucune amélioration n’est constatée après plusieurs tentatives, il serait judicieux de demander conseil au vétérinaire pour une éventuelle prise en charge médicale du problème ou de solliciter les services d’un comportementaliste canin.

Ce qu’il ne faut pas faire

En cas d’orage :

  • Ne transmettez pas votre peur à votre chien. Restez si possible neutre face à cette situation. Vous apporterez ainsi votre sérénité à votre compagnon.
  • Laissez-le rejoindre son abri fétiche s’il en possède un. Ne mettez aucune barrière car il est important de ne pas ajouter du stress à son stress déjà bien manifeste.
  • Ne le punissez pas. Une phobie est incontrôlable et le punir ne ferait qu’ajouter une peur à une autre : celle d’être punie après avoir eu peur.

0 partage

Comme des milliers de propriétaires de chien, souscrivez une assurance santé pour votre compagnon à 4 pattes ! Le devis est personnalisé, c'est rapide et gratuit. N'attendez pas qu'il arrive un accident ou une grave maladie à votre chien !

Si vous aimez votre chien, faites comme des milliers de propriétaires de chien, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !