Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les plantes dangereuses pour le chien

Si vous avez un ou plusieurs chiens à la maison, faites attention en choisissant vos plantes : certaines d’entre elles peuvent être très dangereuses pour vos compagnons à 4 pattes. Voici quelques plantes à éviter et comment réagir en cas de crise de votre chien.

Il n’est pas rare de voir son chien goûter à une plante, que ce soit à l’occasion d’une balade ou simplement dans votre jardin. Votre chien peut se laisser séduire par l’odeur de végétaux en apparence sans danger. Mais le danger guette. Une cinquantaine de plantes et de végétaux sont classés toxiques pour les chiens. Certaines sont courantes, d’autres moins, sauf si vous avez la main verte. Tous possèdent un poison qui peut affecter les principaux organes vitaux de votre chien. Il est donc important de les connaître et d’y faire face.

Les plantes toxiques

Ci-dessous, une liste non exhaustive de plantes toxiques les plus souvent rencontrées, fortuitement ou non, par votre chien :

A lire aussi : "La sécurité du chien à l’extérieur"

  • L’acacia. Souvent utilisé dans les jardins, l’acacia est également présent en forêt. Il s’agit d’un puissant poison pour le chien. L’acacia contient de l'aconitine, de l'aconine et de la benzylaconine, des alcaloïdes toxiques neurotoxiques.
  • L’arum est d’une toxicité extrême pour votre chien. Les fruits comme les fleurs agissent comme un poison pour lui.
  • Le Ficus. Plutôt courant dans nos maisons et appartements, le Ficus fait valoir son aspect esthétique et sa formidable adaptabilité. Le gros problème, c’est que le ficus est toxique en raison du latex qu'il contient lorsque les feuilles sont mâchouillées. Votre chien peut alors présenter des vomissements, salivation excessive, diarrhée, irritation, inflammation des muqueuses buccale et oculaire font partie des symptômes engendrés par cette plante.
  • Lors de sa floraison en mai, le muguet devient un danger pour le chien. Lorsqu’il en ingère massivement, des troubles cardiaques peuvent intervenir ainsi que des vomissements et des diarrhées.
  • Le laurier-rose est mortel pour votre chien. Elle atteint la partie digestive de votre chien ainsi que son cœur, puis elle s’en prend au système nerveux et à la respiration. La mort se fait par asphyxie. Attention, aucun traitement n’intervient. A ses côtés, le laurier-cerise est tout aussi dangereux.
  • Le feuilles de rhododendron provoqueront des vomissements chez votre chien. En petite quantité, il n’aura d’effet que sur sa partie gastrique. En grande quantité, il peut s’avérer dangereux pour le cœur de votre compagnon, allant jusqu’au coma dans les cas les plus sévères.
  • L’anémone tue un chien en petite quantité seulement. On trouve surtout de l’anémone de bois en montagne à la fin du printemps. Ce qu’elle contient, l’anémonine, est d’ailleurs aussi toxique pour l’humain.
  • A l’instar de l’anémone, l’hortensia agit comme un poison mortel avec asphyxie.
  • La tulipe n’est pas la plante la plus toxique. A faible dose, elle ne fait qu’irriter la bouche ou le tube digestif. Le rétablissement s’opère rapidement.
  • La jacinthe, souvent cultivée dans les jardins, n’occasionne pas d’intoxication sévère. Votre chien s’en remettra mais passera par la case vomissements et diarrhées.
  • La digitale pourpre renferme de la digitaline, mortelle pour votre chien après avoir provoqué des troubles cardiaques.
  • Le gui renferme des substances toxiques et occasionne des troubles cardiaques et digestifs.
  • L’aglaonema fait partie de la famille des aracées. Elle provoque des vomissements, des troubles respiratoires et une forte salivation chez votre chien.
  • Le Yucca. Toutes les parties de cette plante sont toxiques pour le chien. Elles peuvent lui valoir des vomissements, de la diarrhée, une paralysie et même le plonger dans le coma.
  • Le houx. Il est cultivé pour le bel aspect de ses feuilles, mais aussi de ses fruits de couleur rouge vif. Ce sont justement ces derniers qui sont toxiques pour nos canidés préférés. Là encore, vomissements et diarrhées sont à craindre. A forte dose, cela peut tuer votre chien.
  • Le cyclamen peut occasionner des convulsions en cas d'ingestion importante.

Les symptômes

Les troubles consécutifs à l’absorption de plantes toxiques vont du simple vomissement à la mort. Votre chien peut ingérer des parties d’un végétal qui, dans le meilleur des cas, ne causeront que des troubles gastriques avec diarrhées, vomissements et accompagnés d’une forte salivation.

Certaines plantes peuvent occasionner des troubles nerveux, cardiaques. Votre chien peut être pris d’hypothermie. Sa respiration peut être difficile. Certaines plantes sont rédhibitoires car il n’existe aucun traitement et n’offrent que la mort par asphyxie à votre chien.

Comment réagir en cas d'intoxication ?

La seule réaction valable est d’emmener votre chien chez le vétérinaire le plus proche. Prenez soin de connaître le nom de la plante ingérée par votre chien. Si vous ne connaissez pas son nom, emportez la plante avec vous.

Relevez tout changement de comportement chez votre chien afin de le préciser au vétérinaire.

Dans tous les cas, il est important de ne pas :

  • Faire régurgiter votre chien
  • Lui donner à boire ni à manger sans l’avis du vétérinaire
  • Lui donner des médicaments que l’on donnerait normalement à un humain

Comment éviter une intoxication de votre chien par les plantes ?

Lors d’une promenade, gardez toujours un œil sur votre chien. Ne le laissez pas s’aventurer tout seul où les plantes sont légion, sans en connaître leur composition.

Dans votre jardin, attachez-vous à connaître parfaitement vos plantations. Si certaines présentent un degré de toxicité élevé, prenez soin de les mettre hors de portée de votre chien. Soit en les mettant en hauteur, soit en vous assurant que votre chien ne pourra pas les atteindre (barrière…). Le meilleur moyen d’éviter un drame est encore de ne pas semer de plantes toxiques.

En résumé

Plusieurs dizaines de plantes et végétaux sont toxiques pour votre chien. Leur poison peut même, dans certains cas, mener votre chien à la mort. Il est important de savoir ce que vous plantez dans votre jardin, et d’avoir un œil sur votre chien lors de promenade.

Dans le cas où votre chien ingérerait une plante toxique, il est indispensable de vous rendre immédiatement chez un vétérinaire avec le nom de la plante responsable.

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !