Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Qu'est-ce qu'un pet-sitter et comment le devenir ?

avec

Illustration : "Qu'est-ce qu'un pet-sitter et comment le devenir ?"

Travailler comme pet-sitter séduit de plus en plus de personnes passionnées de chiens et d’animaux en général. Il s’agit toutefois d’un métier exigeant et réglementé. Le pet-sitting est une solution de plus en plus appréciée et le métier de pet-sitter intéresse des profils variés. Cela va de l’étudiant(e) au / à la retraité(e). Qu’est-ce qu’un garde d’animaux à domicile ? Quelles compétences doit-il avoir ? Quelles sont ses tâches ? Et enfin, quelles démarches accomplir pour mener cette activité ??

La moitié des Français déclarent avoir un animal de compagnie. Dans un pays où on recense près de 7 millions et demi de chiens et 13 millions et demi de chats, la question de la garde de son compagnon en cas d’absence prolongée se pose donc chez la plupart de ces familles.

En quoi consiste le métier de pet-sitter ?

Le pet-sitter est, en quelque sorte, une nounou pour animaux de compagnie. Il se charge de veiller sur le chien, chat, poisson, rongeur ou même NAC de son client pendant l’absence de celui-ci. Les pet-sitters sont généralement spécialisés. Certains ne s’occupent que des chiens, d’autres sont capables de prendre en charge des espèces moins « conventionnelles » comme les reptiles.

Le garde à domicile prend donc soin de l’animal, l’occupe en jouant avec lui et en l’emmenant au parc, par exemple. Il le promène, entretient son hygiène (brossage, bain s’il le faut, etc.), le nourrit et le surveille durant toute la période d’indisponibilité de son propriétaire. Avec ce dernier, il convient au préalable des prestations jusque dans leurs moindres détails : au domicile du client ou chez lui, passer la nuit là où vit l’animal ou lui rendre visite en journée, etc.

Le but, c’est que le chien (ou tout autre animal de compagnie) ait tout ce dont il a besoin en termes de soins et d’attention, et qu’il ne soit pas confronté à la solitude pendant que son maître ou sa maîtresse est en voyage, en déplacement professionnel, en weekend ou hospitalisé(e).

Comment peut-on devenir pet-sitter ?

Les compétences et qualités nécessaires pour être pet-sitter

Le pet-sitter doit avant tout aimer les animaux. Il est appelé à comprendre et respecter le chien ou le chat dont il s’occuper. Il doit également connaître ses spécificités et ses besoins. D’où l’importance de recueillir auprès du propriétaire un maximum d’informations sur l’animal, son comportement, ses habitudes et ses préférences.

On attend également du pet-sitter qu’il fasse preuve d’écoute et de disponibilité. Le client a besoin d’être rassuré et sera donc amené à le contacter plusieurs fois pendant son absence. Le garde d’animaux doit donc rester joignable (à des heures raisonnables, bien entendu) et le tenir au courant de l’état et des activités de son protégé.

Le pet-sitter doit aussi faire valoir son sens des responsabilités et son honnêteté. Son client lui fait confiance en lui laissant non seulement son animal, mais aussi son domicile. Enfin, il est impératif d’avoir un minimum d’organisation pour être un bon pet-sitter. Plus on progresse dans ce métier, plus on a de clients et il convient donc d’aménager ses journées de travail afin de répondre aux demandes.

Le certificat de capacité, un document indispensable

Pour pratiquer une activité de pet-sitter, il faut obtenir un certificat de capacité (CCAD : certificat de capacité des animaux de compagnie d’espèces domestiques). Toute candidature dans ce sens doit être adressée à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection de Populations (les coordonnées pour chaque département sont disponibles sur le site du ministère de l’Economie).

Ce certificat permet de s’assurer que le détenteur dispose des « connaissances relatives aux besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et à l’entretien des animaux de compagnie ».

Il est conseillé, pour augmenter ses chances d’obtenir ce certificat, de suivre une formation. La plupart de ces formations se font à distance. IFSA, Sherwood Animalia ou encore Cours Animalia font partie des organismes proposant de tels apprentissages en ligne.

Un job pour arrondir ses fins de mois ?

Les tarifs pratiqués par les pet-sitters varient énormément. Cela va du simple au quintuple, en fonction de l’expérience de la personne, des prestations qu’elle offre, mais aussi du profil de l’animal à garder (espèce, race, taille, besoin spécifiques…). Un garde d’animaux confirmé facture généralement une vingtaine d’euros la journée par animal.

En faisant le calcul, on se rend compte que cela ne fait que quelques centaines d’euros de gagnés à la fin du mois pour un pet-sitter travaillant tous les jours de la semaine. Bien sûr, la rémunération devient plus conséquente quand on peut s’occuper de plusieurs animaux simultanément, mais il faut se limiter à un nombre raisonnable. Le bien-être des chiens, chats ou autres doit primer.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !