Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Adoption
  4. Le choix du chien
  5. Adopter un chien adulte
  6. Adopter un chien auprès d'un particulier

Adopter un chien auprès d'un particulier

Adopter un chien chez un particulier comporte des avantages, mais aussi des risques à évaluer. Voici quelques conseils vous permettant de réduire ces derniers.

Adopter un chien, cela peut se faire de différentes manières : chez un éleveur, dans un refuge ou, ce qui nous intéresse ici, auprès d’un particulier. De nombreuses personnes souhaitent en effet vendre ou donner leurs chiens pour des motifs très variés.

Si ce sont des chiots proposés, c’est peut-être parce que leur chienne vient de mettre bas et que les propriétaires ne peuvent garder toute la portée, que la grossesse n’est pas désirée ou qu’il s’agit d’un petit élevage familial. S'il s'agit de chiens adultes, ils peuvent être proposés à l’adoption en raison d’un déménagement, d’un décès ou encore d’un divorce.

Bref, ce ne sont pas les occasions d’adopter un chien chez un particulier qui manquent. Le choix est très varié, qu’il s’agisse d’annonces dans la presse, sur Internet ou par le biais du bouche-à-oreille. L’adoption chez un particulier offrant, a priori, moins de garanties que chez un professionnel, vous devez étudier tous les aspects de la question avant de prendre votre décision finale.

Les questions à se poser avant l’adoption auprès d’un particulier

Demandez-vous tout d’abord si vous souhaitez adopter un chien de race ou plutôt vous tourner vers un chien croisé. Ce critère est important à plus d’un titre : d’une part, cela modifiera les démarches à suivre, surtout si le chien est inscrit au LOF, et de l’autre, cela influera sur le coût de l’adoption (les chiots de race sont généralement à vendre à des prix plus élevés, tandis que les animaux croisés sont souvent gratuits).

Si vous visez une race bien précise, assurez-vous que les caractéristiques du chien sont compatibles à votre personnalité, votre mode de vie et vos capacités. La compatibilité entre la vie de votre chien et votre domicile est une question primordiale. Possédez-vous assez d’espace pour que votre compagnon s’épanouisse et se sente à l’aise ? Pouvez-vous lui offrir les sorties dont il aura besoin quotidiennement ?

A lire aussi : "Adopter un chien auprès de la SPA"

Pour augmenter vos chances de faire le meilleur choix possible

La loi française a mis au point une nouvelle législation sur la vente d'un animal de compagnie afin d'éviter tout trafic. Cette loi impose au vendeur de posséder un numéro de SIREN, il doit aussi préciser le numéro d'identification de la mère, le nombre de chiots issus de la portée, l'âge des chiots et s'ils sont éventuellement inscrits au LOF. Si l'un de ces éléments manque, il peut s'avérer que l'annonce est une arnaque, en tout cas, pas en règle.

Ne vous précipitez pas. L’adoption d’un chien est une responsabilité importante que vous endossez. Dès lors, rendez-vous plusieurs fois chez le particulier qui propose le compagnon souhaité à l’adoption. Vous aurez ainsi autant d’occasions d’apprendre à connaître l’animal, d’observer son comportement avec son maître, sa famille, éventuellement ses congénères et d’autres animaux.

Demandez à le voir à l’œuvre dans différentes situations, notamment durant les promenades. Regardez-le s’il tire sur la laisse, s’il se montre calme avec les gens et les autres chiens qu’il croise, s’il n’est pas trop craintif, etc. Examinez le chien pour déceler d’éventuels signes de maladie ou de mauvais entretien, comme l’état du poil, de la peau, des oreilles, de la dentition ou des yeux.

En bref, profitez de vos visites auprès du particulier pour lui poser un maximum de questions sur la personnalité du chien, son historique, ses habitudes, son régime alimentaire, son état de santé et les raisons précises qui le poussent à vouloir s’en séparer.

Les documents et démarches nécessaires lors de l’adoption

Si vous vous apprêtez à acheter un chien auprès d’un particulier, veillez à disposer des documents suivants :

  • Attestation de vente : signée par le vendeur et vous-même, elle comporte les coordonnées des deux parties, celles du vétérinaire du vendeur, le n° de tatouage du chien, sa date de naissance, son sexe, sa race ou son type de croisement, le prix de vente, ainsi que la date de la vente et de la remise de l’animal. S’il s’agit d’un chien de race inscrit au LOF, demandez un certificat de naissance précisant l’identité des parents et le n° de déclaration de naissance.
  • Le carnet de vaccination : rempli, mis à jour et signé par le vétérinaire.
  • Le certificat d’identification du chien s’il a été tatoué ou doté d’une puce.
  • Pour les chiens de race inscrits au LOF : le document d’inscription provisoire au LOF et, s’il s’agit d’un animal adulte confirmé, son pedigree.

0 partage

Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !