Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Val-d’Oise : Elle filme son voisin pendant qu’il bat son chien, puis le dénonce

Publié le 21/03/2017 à 11h17

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Val-d’Oise : Elle filme son voisin pendant qu’il bat son chien, puis le dénonce"

Une habitante de Deuil-la-Barre, dans le département du Val-d’Oise, a contacté la Fondation 30 Millions d’Amis pour dénoncer un voisin qui s’acharnait sur son chien. Elle a pris soin de filmer la scène, tout en lui demander de cesser son agression.

Grâce au témoignage d’une femme, Loco le chien a la vie sauve aujourd’hui. L’animal, un American Staffordshire Terrier âgé de 4 ans, est désormais en sécurité dans les locaux de la Fondation 30 Millions d’Amis et attend d’être adopté.

Tout était parti d’une vidéo publiée jeudi dernier dans le compte YouTube de la Fondation 30 Millions d’Amis. Vue à près de 70 000 reprises à ce jour, la séquence en question montre une personne (floutée) dans son balcon, assénant une série de coups de poing à son chien. On peut d’ailleurs entendre les aboiements du pauvre animal.

Ces images, c’est une habitante d’un immeuble voisin qui a eu le réflexe de les enregistrer à partir de son téléphone, dans la commune de Deuil-la-Barre (95). Elle ne s’est pas contentée de filmer l’agression ; elle a également supplié l’homme de cesser ses agissements, mais il ne voulait rien entendre.

A lire aussi : "Pétition : Nous demandons la peine maximale pour cet homme inhumain qui a battu son chien sur son balcon"

Elle a ensuite appelé la police, mais il a refusé de les laisser entrer. Alertée, la Fondation 30 Millions d’Amis a envoyé un enquêteur à son tour, mais ce dernier a également essuyé un refus catégorique de la part de l’agresseur de Loco. Ce n’est qu’après avoir été convoqué par le commissariat d’Enghien-les-Bains qu’il a été obligé de s’expliquer.

Il a alors déclaré qu’il ne voulait plus du chien. L’animal a donc été remis à la Fondation 30 Millions d’Amis dans son local de La Tuilerie, en Seine-et-Marne. Examiné par un vétérinaire, il s’est avéré qu’il souffrait de blessures profondes et anciennes, ainsi que de nombreuses cicatrices. La Fondation suspecte également une agression à l’acide.

L’ancien propriétaire de Loco devra répondre de ses actes en septembre 2017 au Tribunal de Grande Instance de Pontoise. Quant au chien, il est d’ores et déjà proposé à l’adoption.

Chien.fr a décidé de lancer une pétition pour condamner comme il se doit cet acte inhumain.

Photo : 30 Millions d'Amis

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !