Une femme qui s’est battue contre le cancer témoigne du soutien précieux de sa fidèle chienne durant l’épreuve : « sans elle, je ne m’en serais pas remise »

La triste annonce de la maladie a été une dure épreuve pour cette femme. Elle coïncidait néanmoins avec l’arrivée prochaine d’une jeune chienne dans la famille. Un soutien qui s’est avéré vital. Sa maîtresse raconte pourquoi.

Illustration : "Une femme qui s’est battue contre le cancer témoigne du soutien précieux de sa fidèle chienne durant l’épreuve : « sans elle, je ne m’en serais pas remise »"

Afsaneh Parvizi-Wayne, 57 ans, vit avec son mari Chris et leurs 2 enfants. En 2018, la quinquagénaire a reçu l’éprouvante annonce : elle était atteinte d’un cancer de la vessie.

Elle allait devoir subir un traitement lourd qui allait engendrer de vives douleurs.

Quelques jours plus tard, le couple qui était sur la liste d’attente d’un éleveur de chiens de race Cockapoo, a été contacté par ce dernier. Il leur a notifié qu’un adorable chiot femelle nommée Honey leur était destinée.

« Chris m'a fait asseoir et m'a dit : tu es sûr que c'est la bonne décision ? Et j'ai répondu : pourquoi pas », a relaté Afsaneh au Mirror.

Le charmant bébé a alors intégré sa nouvelle maison. Et contre toute attente, Honey a été d’un soutien précieux pour sa maîtresse.

Illustration de l'article : Une femme qui s’est battue contre le cancer témoigne du soutien précieux de sa fidèle chienne durant l’épreuve : « sans elle, je ne m’en serais pas remise »
Afsaneh Parvizi-Wayne / Mirror

« Je ne savais pas à quoi m’attendre »

Afsaneh et Chris n’avaient jamais eu de chiens et redoutaient la phase d’éducation d’un jeune canidé. Pourtant, Honey s’est immédiatement montrée douce et délicate, surtout envers sa propriétaire.

Elle l’a ainsi aidée à surmonter les douleurs du traitement de chimiothérapie et lui a permis de retrouver sa santé physique en conservant son moral.

« Quand j'ai commencé ma thérapie, j'ai réalisé qu’Honey était la meilleure chose qui me soit arrivée, parce que faire une promenade neutralise la fatigue. Je me sentais malade et épuisée, mais 5 minutes après avoir débuté la marche, je me sentais mieux », a en effet témoigné Afsaneh avant d’ajouter que sa chienne avait toujours fait preuve d’une grande patience.

Si sa maîtresse déambulait très doucement, elle se mettait à son rythme pour l’attendre.

Illustration de l'article : Une femme qui s’est battue contre le cancer témoigne du soutien précieux de sa fidèle chienne durant l’épreuve : « sans elle, je ne m’en serais pas remise »
Afsaneh Parvizi-Wayne / Mirror

De même, Honey a permis à Afsaneh de vider son esprit. « Je ne voulais pas que ma vie se résume à la maladie. Grâce à Honey, j’avais une véritable pause ».

A lire aussi : La formidable destinée de Chester, Cocker découvert abandonné car "invendable" et devenu chien policier

La femme devait en effet s’occuper de sa fidèle amie à 4 pattes et profitait en même temps de la joie de vivre de cette dernière.

Honey a continuellement témoigné son soutien. Elle grimpait sur le lit de sa maîtresse quand celle-ci n’avait plus la force de se lever et la câlinait tendrement.

« Chérie a été très patiente. Elle n'aboyait jamais, mais restait assise avec moi jusqu'à ce que je me sente mieux. Même maintenant, elle est toujours à mes pieds », a ajouté Afsaneh aujourd’hui en rémission.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil