Une famille accueille son 100e chien, sauvé avec des dizaines d’autres d’un propriétaire atteint du syndrome de Noé

Depuis 8 ans, les Nelson ouvrent les portes de leur maison aux chiens d’un refuge du Wyoming, notamment ceux considérés comme ingérables, pour les préparer à l’adoption. Le couple vient d’accueillir son 100e canidé, un animal récemment sauvé avec une cinquantaine d’autres.

Illustration : "Une famille accueille son 100e chien, sauvé avec des dizaines d’autres d’un propriétaire atteint du syndrome de Noé"

Bashful est le 100e chien pris en charge par Amy et Steve Nelson, famille d’accueil vivant à Kimball dans le Nebraska, rapportait Cowboy State Daily, le mardi 3 mai.

Illustration de l'article : Une famille accueille son 100e chien, sauvé avec des dizaines d’autres d’un propriétaire atteint du syndrome de Noé
Amy Nelson / Facebook

Ce croisé Mastiff est l’un des 58 chiens sauvés dans une maison du sud de Cheyenne dans l’Etat voisin du Wyoming. En quelques jours, son attitude et son état d’esprit ont radicalement changé grâce à l’amour et l’attention que lui offre ce couple d’amoureux des canidés. « La première nuit, il se cachait dans son box, raconte en effet Amy. A présent, il commence réellement à sortir de son isolement et à se montrer joueur. »

Illustration de l'article : Une famille accueille son 100e chien, sauvé avec des dizaines d’autres d’un propriétaire atteint du syndrome de Noé
Amy Nelson / Facebook

Depuis 2014, elle et son mari accueille des chiens pour le compte de l’association Black Dog Animal Rescue dont le refuge se trouve à Cheyenne, bien qu’une centaine de kilomètres les séparent de celui-ci. Amy et Steve s’occupent ainsi de 12 à 15 quadrupèdes chaque année, en veillant à ne pas en prendre en charge plus de 2 à la fois. Non seulement parce que c’est le règlement que s’impose l’association, mais aussi car les Nelson ont déjà 3 chiens adoptés.

C’est d’ailleurs l’un de ceux-ci qui les avait inspirés et leur avait donné envie d’en accueillir d’autres pour les aider à trouver une famille aimante pour toujours. Il s’agit de Naz, un Labrador Retriever chocolat craintif provenant d’un autre refuge. « Il avait peur de son ombre. Si nous ne lui avions pas donné une chance, il ne serait pas sorti du refuge dans lequel il se trouvait », dit Amy.

« Nous prenons ceux qui sont au fond du chenil »

Le couple accepte volontiers les cas les plus difficiles, les chiens méfiants, voire agressifs, parce qu’il sait qu’il représente souvent leur dernière chance. « Nous prenons ceux qui sont au fond du chenil ou ceux qui chargent les gens quand ils passent devant eux », explique la bénévole. Elle et Steve ouvrent les portes de leur foyer aux animaux de n’importe quelle race, mais ils ont une préférence pour les Pitbulls, car ils souffrent énormément de leur réputation.

« Parfois, c’est vraiment déchirant quand ils partent, poursuit Amy. D'autres fois, vous êtes mieux préparés à ce qu'ils soient adoptés. Nous avons d'excellentes relations avec les personnes qui adoptent nos chiens et je reçois tout le temps des nouvelles de leur part. »

Les Nelson souhaitent encourager un maximum de familles à les imiter en accueillant, elles aussi, des chiens en difficulté. Cela fait véritablement la différence pour ces derniers, qui peuvent ainsi espérer être adoptés par la suite.

A lire aussi : Une famille souhaitant adopter un chiot est victime d'une grosse arnaque, une éleveuse leur vient en aide !

Illustration de l'article : Une famille accueille son 100e chien, sauvé avec des dizaines d’autres d’un propriétaire atteint du syndrome de Noé
Amy Nelson / Facebook

Photo de Mojito "Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire