Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une chienne devient la maman adoptive d’un petit opossum orphelin

Publié le 26/10/2015 à 14h09

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Une chienne devient la maman adoptive d’un petit opossum orphelin"

Parmi les remarquables histoires d’amitiés entre différentes espèces, beaucoup font intervenir des chiens. Nos amis à 4 pattes sont, en effet, souvent ouverts à ce type de relation privilégiée avec d’autres animaux qui n’ont, a priori, pas grand-chose en commun avec eux.

On a déjà vu des chiens prendre soin de chats, de hamsters ou encore de poussins, mais l’animal que Hantu a adopté est encore plus surprenant : un opossum.

Hantu est une chienne de berger de couleur blanche. Elle n’a jamais donné naissance à des chiots, mais a adopté un petit animal qui a perdu sa mère. Il s’agit de Poncho, dont la génitrice a été tuée après avoir été violemment percutée par une voiture sur une route de Caroline du Sud, dans le sud-est des Etats-Unis. Le bébé marsupial, lui, ne souffrait d’aucune blessure, mais n’avait que très peu de chance de survivre sans sa mère. Fort heureusement, il a été recueilli par les volontaires de l’association Rare Species Fund. L’équipe de cette organisation de protection animale l’a soigné et nourri, permettant au petit opossum de grandir normalement.

A lire aussi : "Comment savoir si votre chienne est enceinte ?"

Poncho a surtout bénéficié du soutien de la maman de substitution qu’a été Hantu. La chienne l’a en effet immédiatement pris sous son aile. Le marsupial, lui, s’est rapidement attaché à elle, au sens propre du terme, puisqu’il est en permanence accroché à son dos. C’est d’ailleurs la posture qu’ont tous les jeunes opossums vis-à-vis de leur mère durant les premiers mois de leur vie.

Aujourd’hui, Hantu et Poncho sont toujours inséparables. Robert Johnson, qui fait partie de l’association Rare Species Fund, décrit leur relation hors du commun : « Chacun joue un rôle important dans la vie de l’autre. Hantu ne quitte la maison pour faire sa promenade quotidienne dans les bois qu’après s’être assurée que Poncho est bien accroché à son dos ».

889 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !