Une bactérie présente dans la salive des chiens peut se révéler dangereuse

En plus d’un an, la France a connu 3 décès dus à une bactérie présente dans la salive des chiens. Cette Capnocytophaga canimorsus a fait l’objet d’une étude scientifique, et d’une publication, par des médecins brestois. Elle se veut facile à combattre grâce à des antibiotiques. Explication.

Illustration : "Une bactérie présente dans la salive des chiens peut se révéler dangereuse "

Connaissez-vous la Capnocytophaga canimorsus ? Le nom ne doit pas vous dire grand-chose. Pourtant, elle fait des ravages. Aux États-Unis, un homme nommé Greg Manteufel a dû être amputé des 4 membres. Non, ce n’était pas à cause d’une grippe, comme il le pensait au départ. A la suite de délires, sa femme l’a conduit à l’hôpital. Là, des ecchymoses sont apparues sur le corps de l’homme. Des caillots se sont formés, multipliés.

Les tissus sont morts les uns après les autres. Après une semaine d’hospitalisation, il avait fallu l’amputé de ses 2 mains et de ses 2 jambes. En réalité, la cause était cette Capnocytophaga canimorsus. Une bactérie issue de la salive des chiens, et même des chats. L’Américain avait rencontré 8 chiens la veille de l’apparition de ses symptômes. Ceci explique cela.

Une bactérie transmise dans 60% des cas à cause d’une morsure

En juin dernier, cette bactérie a été étudiée par des médecins du CHRU de Brest. Elle a fait l’objet d’une publication scientifique. Une étude menée suite au décès de 3 personnes entre février 2017 et avril 2018, comme le rapporte Le Parisien.

Chez nos confrères du Télégramme, le Pr Geneviève Héry-Arnaud, du laboratoire de bactériologie-virologie de Brest, en dit davantage : « Dans 60% des cas, la bactérie a été transmise à la suite d'une morsure. Dans les autres cas, après un léchage d'une peau écorchée. Mais parfois on ne trouve pas la voie d'entrée de la bactérie. »

A lire aussi : Un couple sauve une douzaine de chiens de la rue et construit un petit train pour les emmener en promenade ! (Vidéo)

Attention, il convient de ne pas nourrir des inquiétudes infondées. Cette bactérie est particulièrement facile à éradiquer grâce à un traitement antibiotique. Les personnes ayant connu de graves soucis de santé présentaient généralement de faibles défenses immunitaires.

1 commentaire