Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un réseau d'amoureux des animaux s'unit pour offrir une jambe à ce bull-terrier amputé d'une patte

Publié le 27/05/2020 à 19h38

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

Grâce à une belle mobilisation et aux efforts de spécialistes en orthopédie, un chien auquel il manque une patte pourra bientôt recevoir une prothèse conçue et imprimée en 3D.

La Cour des Miracles porte bien son nom. Cette association située à Gardouch (31) est, en effet, un véritable petit paradis pour les chiens souffrant de handicap. La vie de l’un d’eux, Raymond Poupou, va bientôt connaître un grand changement.

Comme le rapporte Voix du Midi – Lauragais, ce chien de race Bull Terrier et originaire de Perpignan est amputé de la patte avant suite à un accident survenu en novembre 2019. Egalement abandonné par son ancien propriétaire, il s’adaptait tant bien que mal à sa nouvelle condition depuis le drame. Un processus dans lequel l’équipe de La Cour des Miracles l’a grandement aidé, tout comme les autres chiens qui y vivent.

Le Bull Terrier a peu à peu retrouvé toute sa joie de vivre en même temps que la forme. Lui qui ne pesait que 17 kg à son arrivée en affiche désormais 30 sur la balance.

La fondatrice de l’association, Isabelle Dimitriadou, a lancé, le 12 mai dernier, un appel sur sa page Facebook en vue de doter Raymond Poupou d’une prothèse semblable à celle portée par le Rottweiler apparaissant sur la photo.

Le prix exorbitant de l’équipement et sa provenance, la Virginie aux Etats-Unis en l’occurrence, rendaient toutefois le projet difficilement réalisable, bien que de nombreux internautes aient proposé d’ouvrir une cagnotte.

Quelques jours plus tard, une étudiante en orthopédie à Mazamet (81) a eu vent de cette histoire. Thimery Taupotini a aussitôt décidé de faire quelque chose pour ce chien en collaboration avec Cyril Leroy, orthopédiste à Gardouch.

A lire aussi : Après avoir rencontré sa petite sœur, Max est le chien le plus heureux au monde (vidéo)

Le duo a choisi d’utiliser autant de matériaux déjà à disposition que possible pour réduire le coût de l’opération. Il a commencé par scanner Raymond Poupou en 3 dimensions, puis a modélisé la prothèse en s’inspirant de l’autre patte avant. La prochaine étape consistera à réaliser son impression en 3D, ce qui devrait durer une vingtaine d’heures.

Le Bull Terrier pourra ainsi bientôt de nouveau tenir sur 4 pattes grâce à ce formidable élan de solidarité. Il sera confié aux soins de Charlène Grabié, ostéopathe à Saint-Orens-de-Gameville et Quint-Fonsegrives, toujours en Haute-Garonne.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

Articles en relation