Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un joueur de football américain risque la prison et une forte amende pour avoir provoqué un chien policier

Publié le 12/11/2015 à 12h06

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un joueur de football américain risque la prison et une forte amende pour avoir provoqué un chien policier"

Provoquer un chien n’est jamais une bonne idée, a fortiori lorsqu’il s’agit d’un chien policier. Les conséquences peuvent être désastreuses. Et elles risquent de l’être pour ce joueur de football américain qui pourrait se voir infliger une peine de prison et une amende salée.

Dimanche dernier, Maria Watts, du bureau du shérif du comté d’Allegheny, et son chien Bandit, spécialisé dans la détection d’explosifs, patrouillaient dans l’enceinte du stade Heinz Field à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Le coup d’envoi d’un match de NFL entre l’équipe locale des Steelers et celle des Raiders d’Oakland allait bientôt être donné.

A lire aussi : "Pourquoi mon chien me lèche-t-il ?"

Avant de faire son entrée sur le terrain, l’un des joueurs des Raiders, le linebacker Ray-Ray Armstrong, s’est tenu face à Bandit, a soulevé son maillot et s’est mis à frapper contre sa poitrine et à aboyer en direction du chien policier, provoquant ce dernier et le rendant extrêmement nerveux. « Bandit était très agité. Il voulait que je le libère. Avec sa formation et son expérience, il aurait sans doute foncé vers la personne qui le provoquait », a confié l’agent Maria Watts à la chaîne de télévision américaine WTAE.

La maîtresse du Berger Allemand a alors dû l’éloigner et le ramener dans le véhicule de patrouille pour qu’il se calme. Elle a ensuite rapporté l’incident à ses supérieurs. L’un d’eux, l’adjoint du shérif Kevin Kraus, explique que « légalement, il aurait pu être arrêté sur place ».

Ray-Ray Armstrong fait actuellement l’objet d’une enquête. Il s’agit d’un délit de 3e degré s’il a « délibérément et de manière malveillante, provoqué, tourmenté, raillé ou agressé physiquement un animal des forces de police ». Le joueur de football américain risque une peine allant jusqu’à 7 ans de prison et 15 000 dollars d’amende (14 000 euros environ).


68 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !