Un homme joue l'ignorance avec son chien, mais le Braque de Weimar fait tout pour le faire perdre (vidéo)

Publié le 05/04/2021 à 07h40

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Un homme joue l'ignorance avec son chien, mais le Braque de Weimar fait tout pour le faire perdre (vidéo)" © TheBinghamHouse / YouTube

Le propriétaire d’un Braque de Weimar a décidé de le taquiner en faisant mine de l’ignorer. Quand on sait à quel point les chiens de cette race aiment avoir l’attention de leurs maîtres, on s’attend à une réaction explosive de la part du quadrupède en question. C’est effectivement ce qui est arrivé.

Les Braques de Weimar sont connus pour être des chiens très dynamiques, mais aussi et surtout extrêmement attachants. Ils sont prêts à tout pour capter toute l’attention de leurs humains. L’attitude de Gus, que l’on peut découvrir dans l’amusante séquence ci-dessous, ne fait que le confirmer.

Dans la légende de la vidéo postée sur la plateforme YouTube, on apprend que Gus avait été adopté par sa famille dans un refuge. Il y est également précisé que ce n’est pas cette dernière qui a raccourci la queue du Braque de Weimar, que le chien était déjà comme cela lors de son adoption. On peut, en effet, remarquer à partir de 1’03 que l’animal avait subi une caudectomie.

Le propriétaire de Gus a voulu tester sa réaction en feignant de l’ignorer, pendant qu’ils étaient filmés par une femme – probablement sa conjointe. Le chien se dresse sur ses pattes arrière et pose ses pattes avant sur les genoux de l’homme, qui le regarde dans les yeux, puis se détourne de lui.

Rapidement agacé, le Weimaraner émet un aboiement contenu, avant un autre en bonne et due forme, ce qui étonne son maître. Ce dernier continue d’alterner les regards croisés et les postures de désintérêt, ce qui ne fait qu’énerver encore un peu plus son ami à 4 pattes.

Déçu, Gus finit par redescendre, puis choisit de s’éloigner pour s’intéresser à la personne qui filme. Ce petit jeu n’a que trop duré à son goût…

A lire aussi : Retrouvailles entre un chien et sa propriétaire après 3 années de recherches et l'embauche d'un détective animalier (Vidéo)

A propos de l'auteur :

0 partage

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation