Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Un an de prison pour l’homme qui avait torturé son chien avant de l’achever à coups de couteau

Un an de prison pour l’homme qui avait torturé son chien avant de l’achever à coups de couteau

Publié le 24/10/2016 à 14h50

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un an de prison pour l’homme qui avait torturé son chien avant de l’achever à coups de couteau"

Un homme de 29 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Blois (41) à un an de prison et 2000 euros de dommages et intérêts à reverser à la SPA. Il avait longuement martyrisé son chien, puis a fini par l’achever sauvagement à coups de couteau.

L’indescriptible calvaire de l’American Staffordshire Terrier a pris fin en juillet 2014, dans une violence et un acharnement inouïs. Son tortionnaire et meurtrier n’était autre que son maître, un jeune homme de 29 ans qui le battait régulièrement.

Les voisins d’immeuble, qui entendaient les coups et les gémissements du pauvre animal, avaient alerté la SPA et avaient même directement questionné son propriétaire, mais celui-ci poursuivait ses agissements ignobles.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Comparaissant devant le tribunal correctionnel de Blois, dans le Loir-et-Cher, pour ces faits datant de plus de 2 ans, le jeune homme répondant au prénom de Thomas s’est justifié en déclarant qu’il battait son chien pour « l’éduquer », car il faisait ses besoins sur le canapé d’après des propos recueillis par La Nouvelle République.

Comment peut-on parler d’éducation lorsque les coups de pied et de poing pleuvent, lorsque l’on s’acharne littéralement sur un animal avec une barre de fer et que ces manifestations de cruauté vont jusqu’à l’asperger d’eau de javel ? Car ce sont là les terribles sévices qu’a régulièrement subis le malheureux Amstaff.

C'est donc en cette journée de juillet 2014 qu’ils se sont achevés de manière encore plus violente, lorsque son maître lui a asséné plusieurs coups de couteau dans le cou et le thorax, 7 au total, ce qui n’a laissé aucune chance au chien. Il a perdu la vie après une longue souffrance.

Son bourreau a finalement été condamné à un an de prison et à reverser 2000 euros de dommages et intérêts à la SPA.

Photo : La Nouvelle République

12064 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !