Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un Corgi devient une star après avoir reçu une lettre de la Reine d'Angleterre

Publié le 28/10/2016 à 17h45

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un Corgi devient une star après avoir reçu une lettre de la Reine d'Angleterre"

2 Caennaises, Carole et Sophie-Anne, qui ont écrit à la reine d'Angleterre pour lui présenter leur chien Welsh Corgi Pembroke, la même race que les chiens chéris d’Elizabeth II, reçoivent une lettre de Buckingham Palace.

L’histoire revient au dernier printemps quand Carole et Sophie-Anne, buralistes place Saint-Sauveur à Caen, ont découvert une race de chien, Welsh Corgi Pembroke, grâce à un reportage sur les chiens de la reine Elizabeth II. La mère et sa fille ont décidé alors de se procurer un chien de cette même race, James, il y a 2 ans et demi. Ce toutou à courtes pattes et sans queue est l’animal domestique préféré de la famille royale depuis 1935.

Carole et Sophie-Anne ont envoyé une lettre à la reine Elizabeth II en personne pour lui présenter en photos leur beau toutou James. A ces photos, elles ont joint son certificat de pedigree puisque le toutou est issu d’une longue lignée. "On a écrit surtout parce que cela nous faisait rire", a raconté Sophie-Anne d'après ses propos recueillis par Ouest-France.

A lire aussi : "Comment voyager avec son chien dans les transports en commun ?"

Les commerçantes ont oublié l’histoire du courrier jusqu’à ce dernier vendredi pas du tout ordinaire. " En ouvrant, la boîte aux lettres, j’ai vu le cachet anglais. Je me suis dit : ce n’est pas possible ! ". Le courrier provient de la "lady-in-waiting", Richenda Elton. Cette dernière a mentionné en quelques lignes : " La Reine m’a demandé de vous remercier pour votre lettre et les photos de votre corgi bien aimé, James de Paline. Sa majesté a beaucoup apprécié ".

"Ça veut quand même dire que la reine a vu les photos de notre chien", s’extasie Carole. Tout le monde était sous l’effet de la surprise, sauf le concerné James qui reste installé tranquillement derrière le comptoir du bureau de tabac. La monarque a exprimé ses excuses quant à la lenteur de sa réponse: " Je vous remercie encore une fois de m'avoir écrit, et j'espère que vous comprendrez que, parce que l'on reçoit un nombre de lettres impressionnant, ce n'était pas possible de vous répondre plus tôt ".

Depuis, la lettre a trouvé une place privilégiée dans un petit coin.

(Crédit de photos: Ouest-France)

236 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !