Un chien disparaît lors d'une course de traîneaux et erre seul dans la nature pendant 3 mois !

Un chien de traîneau s'est enfui et a erré pendant 3 mois dans les contrées alaskaines, au grand dam de son propriétaire. Une histoire qui nous rappelle un peu le film « Antartica, prisonniers du froid ». Mais rassurez-vous : tout est bien qui finit bien !

Illustration : "Un chien disparaît lors d'une course de traîneaux et erre seul dans la nature pendant 3 mois !"

Le lien qui unit les mushers à leurs chiens s'avère indéfectible. Respect et confiance sont les maîtres mots de la meute. Quand Sébastien Dos Santos Borges a perdu l'un de ses fidèles compagnons à 4 pattes, répondant au nom de Léon, son cœur s'est brisé en mille morceaux.

Comme le rapporte un article paru dans les colonnes du quotidien britannique Metro, l'animal a pris la poudre d'escampette lors de l'Iditarod Trail Sled Dog Race, une course annuelle de traîneaux de plus de 1 700 km en Alaska. Les faits se sont déroulés alors que l'équipe campait dans un point de contrôle à Ruby, soit à peu près à la moitié du parcours.

À la suite de cette disparition, un bel élan de solidarité a vu le jour. Habitants, bénévoles et supporters ont entamé des recherches. Hélas, le déserteur, qualifié de chien « très timide », n'a donné aucun signe de vie pendant de longues semaines.

Illustration de l'article : Un chien disparaît lors d'une course de traîneaux et erre seul dans la nature pendant 3 mois !

© The Iditarod / Facebook

De belles retrouvailles

L'espoir a fini par faire son grand retour, quand des résidents de la ville de McGrath ont signalé la présence du canidé dans la région. De la nourriture aurait été déposée sur place pour l'encourager à rester dans la zone. Heureusement, Léon a finalement été attrapé à 240 km de l'endroit où il a disparu !

Illustration de l'article : Un chien disparaît lors d'une course de traîneaux et erre seul dans la nature pendant 3 mois !

© The Iditarod / Facebook

Après 3 mois de vagabondage dans la nature, il a retrouvé Sébastien et les membres de son attelage. L'Iditarod a confirmé la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux et « ne peut exprimer suffisamment sa gratitude pour toute l'aide, les prières, les pensées et les meilleurs vœux de la nation Iditarod pour Léon ». Le comité a ajouté : « L'Alaska est un endroit incroyablement spécial, tout comme l'esprit de la communauté qui rend The Last Great Race si spécial. Merci, la nation Iditarod, et bienvenue à la maison, Léon ! »

A lire aussi : Le moment adorable où un Golden Retriever devient ami avec un oiseau Conure a fait fondre le cœur des internautes (vidéo)

Le lendemain de la disparition, Sébastien a dû continuer la course avec 11 chiens. Les retrouvailles avec son partenaire canin étaient pleines d'émotions.

1 commentaire