Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un chien décède 2 jours après s’être baigné au milieu d'algues toxiques

Publié le 12/06/2019 à 13h06 Modifié le 26/06/2019 à 16h38

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Un chien décède 2 jours après s’être baigné au milieu d'algues toxiques"
Photo d'illustration

Un chien est mort intoxiqué par des cyanobactéries, le surlendemain de sa baignade dans une plage de Châteauneuf-les-Martigues (13). L’avant-veille, la commune avait pris un arrêté municipal interdisant l’accès au site, mais les propriétaires du quadrupède ont dénoncé le caractère peu visible du panneau d’interdiction.

Venue à Châteauneuf-les-Martigues depuis Marseille avec son amie, Marine Langlois avait laissé leur chien Tyson se baigner à la plage du Jaï le 1er juin dernier. D’après la propriétaire du Berger Australien d’un an et demi, l’animal avait déjà commencé à se baigner quand elle a remarqué le panneau indiquant l’interdiction d’accès à ladite plage. Panneau qui faisait suite à un arrêté municipal pris le 30 mai, soit l’avant-veille, mais qui, selon Mme Langlois, était « à terre et peu visible ». Des propos et des faits rapportés par France Bleu.

De retour à la Cité Phocéenne avec ses maîtresses, le chien était pris de vomissements et de diarrhées. Elles l’ont emmené dès le lendemain dans une clinique vétérinaire, où il a hélas fini par rendre l’âme. Le décès a été constaté par le vétérinaire le 3 juin à 2h du matin.

Sur le certificat de décès délivré par le spécialiste, il est mentionné que la mort de Tyson était le résultat d’une « intoxication, probablement par des cyanobactéries » et établissant un lien avec sa baignade « dans l’étang de Berre ».

Marine Langlois a décidé de porter plainte contre la commune de Châteauneuf-les-Martigues. Elle a également dit regretter que Tyson n’ait été pris en charge par la clinique vétérinaire que 3 heures et demie après leur arrivée.

A lire aussi : "Les plantes dangereuses pour le chien"

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 27/06/19

    que c'est triste...il faut que la municipalité fasse quelque chose car il risque d'y avoir d'autres morts !!!

     Répondre  Signaler