Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Toulouse : Un homme ivre est accusé d’avoir volontairement lâché son chien sur une joggeuse !

Toulouse : Un homme ivre est accusé d’avoir volontairement lâché son chien sur une joggeuse !

Publié le 16/08/2016 à 14h38

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Toulouse : Un homme ivre est accusé d’avoir volontairement lâché son chien sur une joggeuse !"

Une joggeuse a été attaquée par un chien. Selon une source policière, le propriétaire, ivre, avait volontairement lâché son chien sur la jeune femme. Cette dernière, mordue par l’animal, a été transportée à la clinique sans être gravement blessée. Le propriétaire a été mis en garde à vue.

A Toulouse, jeudi 11 août, aux environs de 20 heures, un propriétaire de chien, ivre, était en train de donner des coups à son chien. Une femme âgée, ne supportant pas la violence du maître envers son animal, est intervenue pour défendre la pauvre bête. Une jeune joggeuse, qui pratiquait sa course à pied au boulevard Monplaisir, a été interpellée par cette scène. Elle s’y est mêlée alors, de peur que le propriétaire lui fasse mal.

A lire aussi : "Le sevrage du chiot "

L’homme, qui possédait 3 grammes d’alcool dans le sang, a ordonné à son chien de heurter la joggeuse. Le chien l’a attaquée et l’a mordue au niveau des fesses. Heureusement, des agents de police étaient sur place. Ils se précipitèrent à son secours. Bien que les morsures ne soient pas graves, la femme a été emmenée à la clinique pour recevoir les soins nécessaires.

Le propriétaire de chien a été interpellé et mis en garde à vue pour avoir lâché intentionnellement son chien sur la joggeuse. En effet, c’est le propriétaire qui est le seul responsable des dommages causés par l’attaque de son chien. C’est son maître qui a fourni la motivation de cette conduite.

233 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !