Soutenus par les gendarmes, des bénévoles prennent en charge 18 chiens, 2 chats et 2 oiseaux livrés à eux-mêmes dans des cages de fortune

Publié le 14/10/2020 à 18h46

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Soutenus par les gendarmes, des bénévoles prennent en charge 18 chiens, 2 chats et 2 oiseaux livrés à eux-mêmes dans des cages de fortune"
Photo d'illustration

Dans un village de la Marne, une association est intervenue dans une propriété où une vingtaine d’animaux vivaient dans des conditions extrêmement mauvaises. Assistés des gendarmes, les bénévoles ont évacué les chiens, chats et oiseaux, qui ont tous été pris en charge dans des refuges.

Mercredi dernier (7 octobre 2020), 17 Labrador-Retrievers, un Yorkshire Terrier, 2 chats et 2 oiseaux ont été saisis dans une maison située à Huiron (51). Ces animaux étaient « détenus dans des conditions intolérables », d’après Anne-Claire Chauvancy, présidente de l’association Action protection animale (APA) qui était sur les lieux.

En ce qui concerne les chiens, « des plaies ont été constatées au niveau de leurs oreilles ou de leurs pattes. Le petit Yorkshire avait le corps couvert de boutons. Peut-être la gale... », raconte-t-elle à L’Union.

Les canidés vivaient dans des enclos improvisés et étroits, d’un à 2 mètres carrés de surface. Ils étaient également attachés via une courte chaîne et évoluaient sur un sol boueux.

Les chats ont aussi été pris en charge par cette association récemment créée (juillet 2020), tout comme les oiseaux, des Diamants mandarins semble-t-il, qui ont été transférés vers une structure spécialisée de la région parisienne.

A lire aussi : Deux chiots rencontrent un bébé singe dans un refuge et découvrent l’amitié de la façon la plus adorable ! (Vidéo)

Les propriétaires de ces animaux « ne disposaient pas des moyens suffisants » pour s’en occuper. Non stérilisés, ils se sont reproduits et la situation est devenue ingérable pour leurs maîtres, comme l’explique Anne-Claire Chauvancy.

Les bénévoles étaient aidés par 4 gendarmes de la brigade de Vitry-le-François. L’association a déposé plainte pour acte de cruauté.

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

Articles en relation