Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Selon une étude, les chiens seraient assez égoïstes…

Publié le 02/05/2019 à 18h04 Modifié le 03/05/2019 à 07h38

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Selon une étude, les chiens seraient assez égoïstes…" Photo d'illustration

En Autriche, une étude menée sur des chiens domestiques élevés en meute en arrive à une conclusion étonnante. Les canidés seraient des êtres vivants plutôt égoïstes, comme peuvent l’être les humains. En outre, ils n’aimeraient pas forcément donner de la nourriture à un congénère s’ils n’en reçoivent pas eux aussi.

Prenez plusieurs chiens. Entraînez-les à appuyer sur un symbole présent sur un écran, et qui s’apparente à un bouton, qui délivre automatiquement de la nourriture. Attention, cette nourriture ne tombe pas dans sa gamelle, mais va à un congénère. Eux n’y ont pas le droit. Que se passe-t-il ? Le sort des autres leur importe peu. Les essais n’ont pas été nombreux, surtout une fois que ces canidés ont compris le principe.

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

Cette étude, menée par des chercheurs autrichiens et publiée dans la revue américaine PLOS ONE, arrive à la conclusion que les chiens ne sont pas aussi partageurs qu’on aimerait le penser. Leur réputation en prend un petit coup. « L'étude montre que la domestication n'a pas nécessairement rendu les chiens plus sociaux », confirme Rachel Dale, principale auteure de ces recherches, qui n’ont porté que sur les chiens élevés en meute.

Les loups sont plus partageurs

Une domestication rendue possible, jadis, par leurs ancêtres les loups. Ces derniers ont également passé ce test, avec davantage de succès. Les loups ont affiché de belles facultés à offrir de la nourriture aux membres de leur meute. En revanche, ce n’était toujours pas ça pour un loup extérieur, inconnu.

Reste désormais aux auteurs à poursuivre ces investigations et ainsi proposer cet exercice à des chiens réellement domestiqués, élevés dans des familles en solo ou à plusieurs. De quoi confirmer ou infirmer ce qui semble se dessiner : le chien aurait un petit côté égoïste !

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 03/05/19

    Egoïstes parce que justement les essais ont été faits sur des chiens "en meute", cela paraît compréhensible !!!

     Répondre  Signaler