Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Selon cette étude, les chiens sont fiables à 97% quand il s'agit de dépister le cancer du poumon !

Publié le 01/07/2019 à 10h22 Modifié le 02/07/2019 à 14h27

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Selon cette étude, les chiens sont fiables à 97% quand il s'agit de dépister le cancer du poumon !"
Photo d'illustration

C’est peut-être une avancée décisive dans la lutte contre le cancer du poumon, et d’autres cancers plus généralement. Des chiens ont été capables de déterminer, avec un excellent taux de succès, des cas de tumeur maligne chez des patients présentant ce type de cancer. Les scientifiques veulent désormais avancer encore plus vite.

Les Beagles sont-ils la clé du succès dans le dépistage, à temps, du cancer du poumon chez l’humain ? Cette forme de cancer est l’une des plus courantes à travers le monde. L’une des plus mortelles aussi.

Récemment, une équipe américaine serait parvenue à entraîner avec succès des Beagles dans le dépistage de ce cancer. Comme pour les tumeurs du sein chez la femme, c’est par leur odorat que tout se passe.

Un entraînement de 8 semaines

On le sait tous, les canidés ont un odorat bien plus développé que celui des hommes. Ils peuvent sentir des odeurs indétectables pour le commun des mortels. L’équipe de Lake Erie College of Osteopathic Medicine aux États-Unis s’est lancée dans cette nouvelle aventure avec beaucoup d’espoirs. Des espoirs récompensés.

Les Beagles sont connus pour avoir, eux plus particulièrement, un odorat développé. Leur sélection n’est donc pas un hasard. Ils ont été entraînés pendant 8 semaines à renifler des échantillons sanguins appartenant, ou non à un patient atteint d’un cancer. Le canidé devait s’assoir en cas de présence d’une tumeur maligne. Il passait à autre chose si le test était négatif. Le résultat final est stupéfiant. Les 3 chiens ont un taux de réussite de 97%.

Thomas Quinn, professeur au Lake Erie College of Osteopathic Medicine et co-auteur de l’étude, parle de « progression » là où d’autres verront une révolution. D’ailleurs, lui et ses acolytes sont sur le point de finir une deuxième version de l’étude. A savoir la détection de ce cancer du poumon, de celui du côlon et du rectum par le biais de l’haleine du patient prélevé par un masque facial. Peut-être un moyen, encore plus simple, d’anticiper ces maladies.

Les chiens ont « une aptitude naturelle »

Bien évidemment, impossible pour chaque être humain d’adopter un chien pour les tests. De fait, l’objectif final est de mettre sur le marché un produit de dépistage, à l’instar d’un test de grossesse.

A lire aussi : "Les signes annonciateurs de cancer chez le chien"

Par ailleurs, les scientifiques s’interrogent aussi sur la capacité qu’ont les canidés à détecter ces odeurs. « Pour le moment, les chiens semblent dotés d'une aptitude naturelle à détecter le cancer bien plus fiable que les technologies les plus avancées, explique le Dr Quinn. Une fois que nous saurons ce que les chiens savent et comment ils procèdent, nous pourrons peut-être faire aussi bien. »

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 03/07/19

    c'est évident que les animaux ressentent les choses, et dans ces cas-là, les maladies grâce à leur odorat extrêmement bien développé.

     Répondre  Signaler