Sauvé il y a 17 ans de l'errance, un chien fait des adieux déchirants à celle qui a toujours été là pour lui

Publié le 02/06/2020 à 18h11

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

Illustration : "Sauvé il y a 17 ans de l'errance, un chien fait des adieux déchirants à celle qui a toujours été là pour lui" © Home Dog LA

La vieillesse et la maladie causaient trop de souffrances à Solovino, chien que Jesusita avait recueilli bien des années auparavant. Tous 2 se sont dit adieu de la plus émouvante des manières.

En 1999, Jesusita découvrait devant chez elle un chien errant et, malgré ses moyens financiers limités, elle n’avait pas hésité à le recueillir et à en prendre soin. Elle l’avait appelé Solovino, ce qui signifie « celui qui est venu seul » en espagnol. Dès lors, le quadrupède avait apporté de la vie et de la joie à son modeste foyer d’Echo Park, à Los Angeles, comme le raconte The Dodo.

Solovino et Jesusita ne se sont jamais quittés depuis, jusqu’en 2016, année où l’état de santé de l’animal ne laissait plus aucun espoir. 17 ans après être arrivé dans la vie de Jesusita, le chien était beaucoup trop vieux et malade. Il n’était même plus capable de tenir sur ses pattes, encore moins de se déplacer.

Sa maman d’adoption éprouvait énormément de chagrin en le voyant ainsi souffrir. Elle souhaitait mettre fin à son calvaire de la manière la plus humaine possible, mais elle n’avait pas les moyens de payer l’euthanasie. Elle s’est donc adressée à Kerry Armstrong, fondatrice de Home Dog LA. L’association avait l’habitude de ce genre de demande.

Un rendez-vous a été convenu. Sandra Shadic, membre de Home Dog LA, s’est rendue chez Jesusita et a porté Solovino, lui faisant traverser cette même porte par laquelle il était passé 17 années plus tôt. Sandra et Jesusita l’ont gâté ce jour-là, lui offrant notamment un hamburger, puis tous 3 sont allés à la clinique vétérinaire où le chien allait être endormi pour toujours.

A lire aussi : Un homme avec la jambe dans le plâtre dépense 250 € de frais vétérinaires pour son chien boiteux et découvre qu'il l'imite !

Solovino et Jesusita se sont longuement dit au revoir avant le grand voyage vers le paradis des chiens…

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

Articles en relation