SantéVet pense au bien-être de ses salariés et de leurs animaux en instaurant un congé adoption et une journée de repos en cas de décès de l’animal

Les collaborateurs de SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale, ont désormais droit à un congé lorsqu’ils adoptent un animal de compagnie. Ce n’est pas la seule nouveauté proposée par cette entreprise pionnière à plus d’un titre ; tout employé endeuillé par la perte de son chien, chat ou autre compagnon bénéficiera d’une journée de repos.

Illustration : "SantéVet pense au bien-être de ses salariés et de leurs animaux en instaurant un congé adoption et une journée de repos en cas de décès de l’animal"

Lorsque l’on est propriétaire d’un animal de compagnie et que l’on travaille, il n’est pas évident d’être présent lors d’étapes pourtant importantes, comme l’arrivée du nouveau membre de la famille à la maison ou, bien plus triste, son décès.

A l’heure où la plupart des possesseurs d’animaux considèrent ceux-ci comme faisant partie intégrante de leur structure familiale, pouvoir concilier cet aspect et la vie professionnelle est un objectif auquel de plus en plus de personnes aspirent.

C’est dans cette optique que SantéVet innove en lançant un dispositif peu commun à l’adresse de ses collaborateurs. Le leader de l’assurance santé animale leur offre, en effet, depuis le 1er août, la possibilité de s’absenter lorsqu’ils adoptent un animal de compagnie ou perdent le leur.

L’initiative de SantéVet s’inscrit dans sa démarche en faveur du bien-être des salariés et de leurs animaux, ainsi que pour l’encouragement à l’adoption et l’amélioration de la relation humain-animal.

Le congé « patte-ternité »

D’une durée de 2 jours, ce congé rémunéré accordé au collaborateur venant d’adopter, lui permet d’accompagner son nouveau chien, chat ou encore NAC dans son foyer. Il peut ainsi disposer de temps à consacrer au nouvel-arrivant pour le connaître, l’aider à s’adapter et organiser ses visites chez le vétérinaire notamment.

Illustration de l'article : SantéVet pense au bien-être de ses salariés et de leurs animaux en instaurant un congé adoption et une journée de repos en cas de décès de l’animal

La journée de repos décès animal

La disparition d’un animal de compagnie constitue une énorme perte et une épreuve des plus pénibles à vivre, s’agissant d’un membre de la famille à part entière. C’est pourquoi SantéVet accorde à ses salariés qui en font la douloureuse expérience une journée de repos. De cette manière, l’entreprise reconnaît la réalité du deuil consécutif au décès d’un animal.

Illustration de l'article : SantéVet pense au bien-être de ses salariés et de leurs animaux en instaurant un congé adoption et une journée de repos en cas de décès de l’animal

A lire aussi : Regardant à la TV les retrouvailles entre un sans-abri et son chien, une femme reconnaît son fils, en fugue depuis un an

« Nous sommes particulièrement fiers d’être parmi les premiers en France à proposer de tels congés à nos collaborateurs, indique Hugues Salord, Président de SantéVet. Avec ce dispositif, SantéVet joue son rôle de leader de l’assurance santé animale en favorisant le bien-être de ses collaborateurs qui vivent avec un animal de compagnie ».

Ces mesures constituent également pour SantéVet le moyen de démontrer qu’elle est « une entreprise ouverte, innovante et à l’écoute des nouvelles attentes de notre société », poursuit M. Salord.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil