Un homme mis à l'honneur pour avoir sauvé un chien et plusieurs personnes de la noyade

Mathieu Thomas, poissonnier trentenaire de Saint-Malo, a reçu la médaille d’honneur des mains de Nicolas Hulot. Ses mérites ? Avoir sauvé la vie de plusieurs personnes et d’un chien en l’espace d’un an et demi. A chaque fois en plongeant à bon escient.

Illustration : "Un homme mis à l'honneur pour avoir sauvé un chien et plusieurs personnes de la noyade"

Mathieu Thomas est un petit héros à l’échelle de sa commune, Saint-Malo. Ce Malouin de 31 ans a reçu la médaille d’honneur pour actes de courage et de dévouement, au nom de l’Etat français. Une médaille remise des mains du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, samedi 20 janvier 2018.

Vous êtes :

Un dernier saut en slip

Poissonnier de profession, celui qui a l’habitude de pécher en surface a cette fois dû plonger, le 1er janvier dernier, pour sauver un couple de la noyade. Comme le rapporte Actu.fr, le trentenaire n’avait pas hésité à sauter en slip dans une eau guère très chaude. Son intervention avait permis à la femme de ressortir saine et sauve du bassin. Son mari, lui, avait dû être hospitalisé dans un état critique, avant de ressortir quelques jours plus tard. Un fait d’arme qui n’était alors pas son premier…

Il sauve un homme suicidaire et alcoolisé

En effet, avant cette nouvelle péripétie, Mathieu Thomas a déjà dû s’activer pour repêcher un homme et un chien. Tout d’abord en mai 2017, Mathieu Thomas vient en aide à un suicidaire qui avait foncé avec sa voiture dans ce même bassin Bouvet. « Elle s’était immobilisée à 32 mètres du bord. J’ai appris après coup qu’il avait pris des médicaments et avait 2,7 grammes d’alcool dans le sang. »

A lire aussi : Une maman chien mutilée fait une rencontre qui change le cours de son existence et son rapport à l'humain

Dans une eau à 4°

6 mois plus tôt, en décembre 2016, il avait cette fois sauvé la vie d’un chien dans une intervention que lui-même qualifie comme la plus difficile. « Ce fut le sauvetage le plus éprouvant. Je suis resté un quart d’heure dans une eau à 4°. Il m’a fallu plus de 48 heures pour récupérer et retrouver une bonne température corporelle », indique-t-il à nos confrères d’Actu.fr. Le chien en question avait échappé à la surveillance de sa propriétaire. En voulant jouer avec des goélands, il était tombé dans le bassin. Ne reste plus qu’à espérer pour Mathieu Thomas qu’il n’aura pas un nouveau sauvetage à effectuer. Quoi que, statistiquement, le prochain est pour la période mai-juin…

2 commentaires