Piégé dans un feu de forêt, un chien réapparait miraculeusement en vie à la télévision

Publié le 10/06/2020 à 20h22

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Piégé dans un feu de forêt, un chien réapparait miraculeusement en vie à la télévision "
© Michel Yeager

Un feu de forêt a ravagé la maison d’une famille qui pensait y avoir perdu son chien. Celui-ci a survécu et l’information est heureusement parvenue jusqu’à ses propriétaires.

Max est un Husky âgé d'à peine un an. Il vivait dans une maison avec une famille aimante. Max et les 2 petites filles de la famille sont très liés, ils s’adorent. Les parents l’aiment tout autant. C’était un chien très épanoui, jusqu’au jour où un feu de forêt a bouleversé leur vie.

La famille Yeager a été surprise par l'incendie un 8 novembre. Michel Yeager a accouru chercher ses filles. L’aînée était à l’école, la cadette chez son père. Max était resté à la maison. Yeager et les filles sont allées le chercher, mais le chien était introuvable. Il avait l’habitude de se cacher sous le porche lorsqu’il était effrayé, raconte Yeager au Dodo. Mais cette fois-ci, il n’y était pas et le temps pressait. Les flammes se rapprochaient très rapidement.

Deux jours plus tard, la famille était informée que les feux avaient détruit la maison. Attristés par la nouvelle, ils pensaient aussi avoir perdu leur chien.

Malgré les faibles chances de survie de leur ami, les Yeager ont persisté dans leurs recherches. Toutes les vidéos sur le net étaient visionnées dans l’espoir d’y voir Max. Par miracle, l’une d’elles parlait d’un chien sauvé des flammes et qui portait le nom de Max.

Au premier regard, le chien ne ressemblait en rien à leur compagnon. L’animal avait le poil sombre et court, contrairement à leur Husky. Jeff, le mari de Michel Yeager, a appris de la vidéo que le chien en question avait été retrouvé dans Stratton’s Market, à Sawmill, qui se trouve à proximité de leur ancienne maison. Ils ont alors contacté le média qui diffusait cette information et leur a demandé par quel moyen le nom du chien avait été porté à leur connaissance.

Après avoir reconnu le collier qui leur a été décrit, les Yeager ont compris qu’il s’agissait bien de leur Max, et ils ont accouru à sa rencontre.

Le pauvre animal était méconnaissable, endolori, mais tout à fait joyeux de retrouver sa famille. La cadette l’aurait reconnu entre mille malgré ses brûlures.

Max est actuellement en voie de guérison et les vétérinaires sont très confiants. Sa famille attend son retour avec impatience.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation