Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Narbonne (11) : Un chien abandonné au milieu de ses excréments

Publié le 23/01/2018 à 09h59

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Narbonne (11) : Un chien abandonné au milieu de ses excréments"

A Narbonne, pendant environ un mois, un chien a vécu au milieu de ses excréments dans un immeuble qui commençait à se plaindre d’une cour devenue inaccessible. Abandonné à son triste sort, ce chien a été secouru par l’ASEMA. Cette association, qui lutte contre la maltraitance animale, constate malheureusement de nombreux cas chaque jour dans l’Aude.

Des conditions de vie indignes et considérées, même, comme de la maltraitance. Dans le sud de la France, à Narbonne, un American Staffordshire Terrier vivait au milieu de ses excréments, abandonnés de ses propriétaires peu scrupuleux. Comment en est-on arrivé là ?

L’origine de cet abandon était encore inconnue le 19 janvier, lorsque L’Indépendant a sorti l’information. Le titre de presse racontait encore une histoire sans explication notoire. En réalité, l’Association Service Enquête maltraitance animale (ASEMA) a été alertée par une habitante de l’immeuble où le calvaire de l’animal a débuté. D’autres riverains se plaignaient apparemment d’une cour collective devenue bien évidemment inutilisable, du fait des nombreuses déjections d’un animal livré à lui-même, abandonné de tous et notamment de ses propriétaires.

A lire aussi : "Apprendre son chien à se promener en laisse"

En premier lieu, les membres de l’ASEMA ont débuté une enquête de voisinage, destinée à en savoir davantage sur le ou les maîtres du chien, qui errait, seul, au fond de sa niche depuis mi-décembre. L’association s’est rendue sur place en compagnie de la police municipale de Narbonne, le mercredi 17 janvier, avec comme objectif d’évacuer au plus vite un chien qui vit depuis déjà trop longtemps dans des conditions insalubres. Ce dernier a été remis à une enquêtrice de l’ASEMA, annonce L’Indépendant.

Un autre chien abandonné dans un appartement

Ce n’était pas la première fois que cet immeuble semble être confronté à une pareille dramaturgie concernant les animaux domestiques. Un autre chien aurait également été abandonné dans un appartement. Une avocate de l’ASEMA a effectué les démarches pour pouvoir pénétrer à l’intérieur de cet appartement pour venir en aide à ce chien laissé pour compte. Une requête acceptée, mais en vain. En effet, au moment de pénétrer dans cet appartement, plus aucune trace d’un chien qui s’était alors volatilisé. L’histoire ne dit pas si ses anciens propriétaires sont venus le récupérer.

En tout état de cause, ces 2 cas ont montré à cette association que le combat contre la maltraitance animale n’était pas terminé, loin de là. Elle déplore de nombreux cas quotidiennement dans l’Aude. Elle peut compter sur le soutien des autorités pour effectuer un travail reconnu de tous à sa juste valeur, mais encore, aujourd’hui, bien difficile à exercer.

3737 partages

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !