Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Marseille : La police piège un présumé voleur de chiot qui exigeait une rançon

Marseille : La police piège un présumé voleur de chiot qui exigeait une rançon

Publié le 16/08/2017 à 11h31

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Marseille : La police piège un présumé voleur de chiot qui exigeait une rançon"

Un chiot de race American Staffordshire Terrier a été volé et la personne suspectée de l’avoir enlevé et d’avoir exigé une rançon a été piégée par des policiers. L’homme avait demandé 800 euros pour restituer le jeune animal.

D’après le récit rapporté par La Provence, tout a commencé début août, quand le propriétaire d’un chiot de race American Staffordshire Terrier a constaté que ce dernier avait disparu de son jardin, à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume dans le Var.

Les recherches effectuées par la suite dans le quartier et les environs n’ont rien donné, jusqu’à ce que le maître du jeune chien reçoive un appel téléphonique ; à l’autre bout du fil, un homme se présentant comme étant le ravisseur de l’animal et exigeant de lui qu’il se rende à Toulon et s’acquitte de la somme de 500 euros s’il voulait récupérer le quadrupède.

A lire aussi : "Apprendre la propreté à un chiot"

Ce à quoi il a répondu qu’il ne pouvait pas aller plus loin que Marseille. Une requête acceptée par le voleur, mais au prix d’une augmentation de la rançon, passée à 800 euros.

La conversation a été enregistrée par le propriétaire du chiot, qui a aussitôt prévenu la police. Ainsi, mercredi dernier (9 août), 3 agents du Groupe de sécurité de proximité (GSP) Sud se sont discrètement positionnés autour de lui sur le lieu du rendez-vous, dans le quartier de Dromel (8e arrondissement de Marseille), en attendant l’arrivée du suspect. Ce dernier s’est finalement présenté en compagnie d’un complice et, au moment de l’échange, les policiers ont procédé à l’arrestation.

Le chiot, sain et sauf, a été remis à son propriétaire. Quant au suspect, il a tenté de se dédouaner en déclarant qu’il avait trouvé le chiot abandonné et qu’il était là pour le rendre à son maître.

Quartier Dromel, 8e arrondissement de Marseille (Google Street View)

1115 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !