Mars Petcare France lance les « Rendez-vous de l’animal en ville » pour renforcer le bien-être des animaux domestiques

Dans le cadre du déploiement de son programme « Better Cities For Pets », le groupe Mars Petcare France inaugure cette année un cycle de rencontres virtuelles. Cette démarche, à la fois collaborative et novatrice, tend à améliorer l’intégration de l’animal au sein des agglomérations.

Illustration : "Mars Petcare France lance les « Rendez-vous de l’animal en ville » pour renforcer le bien-être des animaux domestiques"

En tant que l’un des leaders du secteur des aliments préparés et produits d’hygiène pour animaux de compagnie, Mars Petcare s’est donnée pour mission de préserver le bien-être de nos compagnons à 4 pattes dans les zones urbaines. Pour ce faire, l’entreprise a joué la carte de l’innovation. À travers son plan « Better Cities For Pets », elle défend la place de l’animal en ville en réunissant pléthore d’acteurs autour de 4 objectifs importants :

  • favoriser l’adoption en refuge ;
  • encourager la possession animale responsable ;
  • inciter les entreprises à accepter les animaux dans leurs locaux ;
  • aménager plus d’espaces verts pour accueillir les canidés et félins domestiques.

Pour mener à bien cette ambition et renforcer son engagement en faveur des animaux de compagnie, Mars Petcare a instauré une démarche participative ingénieuse : les « Rendez-vous de l’animal en ville ».

Illustration de l'article : Mars Petcare France lance les « Rendez-vous de l’animal en ville » pour renforcer le bien-être des animaux domestiques

© Pixabay

Réfléchir ensemble dans le but de créer un monde meilleur pour les animaux domestiques

Au cours de ces rencontres virtuelles, Mars Petcare invite divers experts, acteurs de la cause animale et représentants de communes. Partages d’expériences et de savoir-faire, soumissions d’analyses et suggestions de solutions concrètes, positives et durables fusent autour de la table. Les enseignements recueillis seront regroupés dans un Livre Blanc d’ici 2022. Les municipalités auront ainsi toutes les clés en main pour accueillir, le mieux possible, les animaux de compagnie en leur sein.

Illustration de l'article : Mars Petcare France lance les « Rendez-vous de l’animal en ville » pour renforcer le bien-être des animaux domestiques

© Pixabay

La Covid-19 au cœur des préoccupations lors du premier rendez-vous

Le 1er avril 2021, près de 80 participants ont été conviés à réfléchir sur les conséquences de l’expansion de la Covid-19. Les possesseurs d’animaux n’ont pas été épargnés par le virus et les restrictions mises en place par le gouvernement. Le constat des experts est tombé : la vente de chiots et de chatons a augmenté de plus de 30 %, ainsi que les adoptions, depuis le début de la pandémie.

Plusieurs éléments ont donc été soulignés. Entre autres, les animaux ont joué un rôle capital dans la lutte contre la solitude de citoyens confinés ; les refuges ont démontré leur capacité d’adaptation dans le cadre des adoptions ; les risques de maltraitances se sont multipliés dans les foyers.

Illustration de l'article : Mars Petcare France lance les « Rendez-vous de l’animal en ville » pour renforcer le bien-être des animaux domestiques

© Pixabay

Des acteurs reconnus pour être force de proposition

À la suite de cette réunion, 5 pistes d’action ont été énoncées pour les villes :

A lire aussi : Sans nouvelles de sa chienne volée depuis 5 ans, une famille entrevoit l’espoir avec une publication de la police sur les réseaux sociaux

  • la prise en charge temporaire des animaux de compagnie en cas d’hospitalisation ;
  • la mise en œuvre de gardes d’animaux intergénérationnelles à domicile ;
  • la création d’espaces de promenade pour les animaux ;
  • la construction dans les jardins partagés d’abris-chats ;
  • une meilleure prise en charge des chiens abandonnés.

Illustration de l'article : Mars Petcare France lance les « Rendez-vous de l’animal en ville » pour renforcer le bien-être des animaux domestiques

© Pixabay

Mars Petcare ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. D’autres rendez-vous sont prévus pour l’année en cours. En juin, l’accent sera posé sur l’adoption responsable et la lutte contre l’abandon. En septembre, moteurs et freins des possesseurs d’animaux en ville seront abordés. Enfin, pour clôturer l’année, le mois de décembre sera consacré aux pratiques nécessaires pour une meilleure intégration de l’animal en zone urbaine.

1 commentaire