Lettre ouverte au Président de la République pour la reprise des adoptions d’animaux

Illustration : "Lettre ouverte au Président de la République pour la reprise des adoptions d’animaux"

Des dizaines de personnalités ont signé une lettre ouverte au chef de l’Etat pour lui demander la levée de l’interdiction des adoptions d’animaux dans les refuges, en vigueur depuis le début du confinement.

Brigitte Bardot, Laurence Boccolini, Valérie Damidot, Michel Drucker, Rémy Gaillard, David Hallyday, Sylvie Rocard ou encore Corinne Touzet font partie des 36 personnalités signataires d’un texte adressé à M. Emmanuel Macron dans le but d’éviter une vague d’euthanasies dans les fourrières.

Acteurs, présentateurs de télévision, chanteurs et autres figures célèbres se sont ainsi joints à l’appel lancé par l'association Ethics For Animals, le Collectif Chats 100% Stérilisation Obligatoire, One Voice, L'Arche des Associations, Convergence Animaux Politique (CAP), Solidarité Refuges et le Collectif Pattes Mauves, en faveur de la reprise rapide des adoptions d’animaux dans les refuges. Ces dernières sont suspendues depuis la mise en place du confinement lié à la pandémie de Covid-19.

La principale crainte est, en effet, que les structures d’accueil arrivent à saturation et que les fourrières soient amenées à euthanasier massivement les animaux non placés.

« Les animaux, victimes collatérales de la pandémie, pourraient mourir par milliers, euthanasiés en masse, faute de pouvoir être confiés à des familles responsables. […] Autoriser les adoptions c'est sauver des vies animales ! », peut-on lire dans la lettre publiée sur la page Facebook d’Ethics For Animals, et adressée au Président de la République, ainsi qu'aux ministres de l'Intérieur et de l'Agriculture.

Il y est suggéré de s’inspirer du modèle belge, avec les dispositions suivantes :

A lire aussi : Gaza : un homme crée un sanctuaire pour venir en aide aux chiens errants menacés d'euthanasie par la municipalité

  • Les adoptions se font sur rendez-vous après un entretien téléphonique
  • Espacement des rendez-vous d'au moins 1 heure
  • Les rendez-vous sont interdits aux personnes âgées de plus de 65 ans
  • Les 2 personnes présentes lors du rendez-vous, le représentant du refuge et le futur adoptant, sont séparées d'une distance minimum de 1,5 mètre
  • Avant leur mise en présence, ces 2 personnes ont l'obligation de se laver les mains et de porter un masque

Une pétition a également été lancée sur la plateforme MesOpinions. A ce jour, 81 000 signatures ont été recueillies.

Photo de Boss Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Jacqueline MAZZUCCHELLI a écrit : 10/04/20

    Ce serait une excellente initiative, pourtant il y a UN GROS BEMOL : pourquoi les personnes de plus de 65 ans ne pourraient obtenir de rendez-vous en vue d'une adoption je trouve ça quand même assez inadmissible. Une personne plus âgée serait aussi capable de s'occuper d'un animal voire encore mieux qu'une personne plus jeune. Pour ma part, actuellement je suis sans animal de compagnie et ça me manque beaucoup. Ma dernière chienne appelée Gloria (adoptée) est malheureusement décédée des suites d'une maladie de foie incurable et qui la faisait beaucoup souffrir il n'y a pas eu d'autre alternative que l'euthanasie, non de confort bien entendu. Je vais avoir 78 ans ce mois-ci et je me sens tout à fait capable de m'occuper d'un animal, je ne suis ni malade ni grabataire !!!

      Répondre   Signaler


  • Image de profil