Le timing génial d'une chienne d'assistance a sauvé la vie de sa maîtresse épileptique lors de ce qui ne devait être qu'une simple baignade

La vie de Sherry-Lynn Macwilliams n’est plus du tout la même depuis l’arrivée de sa chienne d’assistance Venta. Cette dernière avait été formée pour lui venir en aide lors de ses crises d’épilepsie, mais elle n’avait appris ni à les prédire, ni à réaliser des sauvetages en milieu aquatique. C’est pourtant ce qu’elle a fait pour sa maîtresse.

Illustration : "Le timing génial d'une chienne d'assistance a sauvé la vie de sa maîtresse épileptique lors de ce qui ne devait être qu'une simple baignade"

Sherry-Lynn Macwilliams habite Surrey en Colombie-Britannique, au Canada. Epileptique, elle est en proie à des crises qui peuvent survenir plusieurs fois par jour. Elle peut toutefois compter sur Venta, sa chienne d’assistance.

Cette femelle Labrador Retriever avait suivi 6 semaines de formation auprès du Canada Dog Guides Seizure Response Program. Elle avait ainsi appris à chercher de l’aide et à apporter les médicaments de sa propriétaire en cas de crise. En revanche, son entraînement ne comprenait à aucun moment l’alerte en amont desdits épisodes.

Ce qu’elle a réalisé l’été dernier pour sauver la vie de son humaine est donc un véritable exploit, qui en fait une authentique héroïne à 4 pattes.

Illustration de l'article : Le timing génial d'une chienne d'assistance a sauvé la vie de sa maîtresse épileptique lors de ce qui ne devait être qu'une simple baignade
CTV News

Ce jour-là, Sherry-Lynn Macwilliams se baignait dans le lac Shawnigan à Vancouver. Sa chienne la surveillait attentivement depuis la berge. « Tout d’un coup, Venta a commencé à aboyer », raconte-t-elle à CTV News. Sa propriétaire pensait qu’elle agissait ainsi parce qu’elle n’aimait pas nager – chose très rare chez les Labradors – ou était inquiète de voir sa maîtresse dans l’eau.

« Un don de Dieu »

Venta continuait toutefois d’aboyer et a fini par plonger pour la rejoindre. « Elle a commencé à me tirer vers la rive. J’ai alors nagé à ses côtés jusqu’à la berge, et là, boom ! Grosse crise », relate Sherry-Lynn Macwilliams.

Illustration de l'article : Le timing génial d'une chienne d'assistance a sauvé la vie de sa maîtresse épileptique lors de ce qui ne devait être qu'une simple baignade
CTV News

A lire aussi : Le moment touchant où un chien se sentant délaissé après l'arrivée du bébé tombe dans les bras de sa maîtresse prise de remords (vidéo)

Cette dernière en est convaincue ; sans l’intervention de Venta, elle se serait noyée. Ian, son mari, en est persuadé lui aussi. « C'était le témoin silencieux qui agissait seul pour sauver ma femme, dit ce dernier. C'était un don de Dieu. C'était juste un acte de grâce et nous lui sommes très reconnaissants. »

Venta est un ange-gardien pour Sherry-Lynn Macwilliams, qui est beaucoup plus autonome et en sécurité grâce à elle. « Je ne me suis jamais sentie aussi indépendante de toute ma vie. Il y a une paire d’yeux supplémentaire qui veille sur moi tout le temps », conclut-elle.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 23/05/24

    Merci à la chienne !
    Mais je croyais qu'il était fortement déconseillé de nager ou de conduire quand on est épileptique...

      Répondre   Signaler


  • Image de profil