Le récit cocasse et touchant d’un propriétaire, qui pendant toute sa vie a tenté d’éduquer un chien aussi adorable qu’incontrôlable

Simon a souhaité partager son histoire avec son chien à travers un témoignage émouvant. Entre les lignes, on comprend que les choses n’ont pas toujours été simples, mais que l’homme a accepté l’animal sans condition. Finalement, les bêtises de l’animal sont devenues des souvenirs amusants.

Illustration : "Le récit cocasse et touchant d’un propriétaire, qui pendant toute sa vie a tenté d’éduquer un chien aussi adorable qu’incontrôlable"

Simon Hattenstone a rencontré Mickey, un Springer Anglais, quand il n’était qu’un enfant. Au départ, les 2 ont eu du mal à nouer une relation, mais le temps les a rapprochés. La boule de poils a dévoilé un tempérament bien trempé qui fait sa singularité.

Quand Mickey est entré dans la vie de Simon, ce dernier n’avait que 10 ans. À l’époque, il était malade et passait ses journées au lit. Ses parents ont ramené le canidé en pensant qu’il aiderait son fils lors de ses sorties. Mais ce dernier, très souffrant, n’avait pas la force de se déplacer. Comme si le chien lui en voulait, les 2 ont d’abord eu des relations conflictuelles : « Il était furieux quand il me voyait, alors il déchirait mon pyjama en lambeaux, moi toujours dedans » confiait l’homme à The Guardian.

Vous êtes :

Illustration de l'article : Le récit cocasse et touchant d’un propriétaire, qui pendant toute sa vie a tenté d’éduquer un chien aussi adorable qu’incontrôlable

Simon Hattenstone / The Guardian

Un nouveau souffle

Quand Simon s’est rétabli et qu’il a pu emmener Mickey en balade, leur relation a évolué. Le jeune homme réapprenait doucement à vivre et son ami quadrupède l’a aidé dans cette tâche : « Mickey m'a resocialisé », témoignait-il. Il rencontrait de nouvelles personnes grâce à son quadrupède et cela lui faisait le plus grand bien.

L’animal n’avait pourtant rien d’un chien de famille ordinaire. Il donnait du fil à retordre à Simon, lequel l’aimait sans condition : « Même si Mickey était un chien, il avait un caractère plutôt félin » affirmait ce dernier. Indépendant, têtu et obstiné, le toutou faisait ce que bon lui semblait ! Il était aussi doux qu’espiègle.

Illustration de l'article : Le récit cocasse et touchant d’un propriétaire, qui pendant toute sa vie a tenté d’éduquer un chien aussi adorable qu’incontrôlable

Simon Hattenstone / The Guardian

A lire aussi : Casper le chien de berger nommé pour un prix prestigieux un an après avoir affronté 11 coyotes menaçant son troupeau

« Tout au long de sa vie, Mickey a continué à désobéir héroïquement »

Puisque Mickey n’écoutait pas beaucoup, ses maîtres l’ont emmené participer à des cours d’éducation. Mais à cause de son comportement, l’animal a été exclu. Il a également été banni du parc communal, car il chassait tous les canards. Son tempérament lui a valu le surnom de « Mad Mick ».

Pour les éducateurs, Mickey était « une cause perdue », mais pour son maître, il était simplement celui qui l’avait sauvé, « son âme-sœur ». Il n’a jamais cessé d’aimer ce chien unique, qu’il trouvait juste « incroyablement mignon, incroyablement intelligent et héroïquement désobéissant ». C’était juste le compagnon qu’il lui fallait !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil