Le cadavre d’un chien repêché dans un étang à Clichy-sous-Bois

Le corps de l’animal, une femelle American Staffordshire Terrier, porte des traces de coups et d’étouffement. Il s’agissait probablement d’une chienne utilisée comme reproductrice et dont les propriétaires auraient voulu se débarrasser.

Illustration : "Le cadavre d’un chien repêché dans un étang à Clichy-sous-Bois"

A Clichy-sous-Bois (93), le cadavre d’une chienne a été remonté à la surface après avoir été découvert au fond d’un étang, celui situé près de l’avenue de Sévigné.

Comme le rapporte Le Parisien, des policiers ont procédé au repêchage du corps du quadrupède après avoir pris connaissance de la présence d’un sac-poubelle au fond du point d’eau. C’est en déballant ce dernier qu’ils ont fait la macabre découverte : une chienne de race American Staffordshire Terrier, portant des traces de coups sur divers endroits du corps, notamment la tête et le museau. Elle a très probablement perdu la vie par étouffement.

Sylvie, membre de l’association Les Sales Gosses, était sur les lieux lors de la remontée du cadavre ce dimanche (25 février 2018) ; elle promenait ses chiens lorsqu’elle a vu les policiers au travail. Elle est alors partie chercher son lecteur de puce d’identification, mais la chienne n’en avait pas.

Les Sales Gosses et l’association Stéphane Lamart ont déposé une plainte contre X pour acte de cruauté envers un animal. Les 2 organisations ont, par ailleurs, émis un appel à témoin à travers les réseaux sociaux afin de recueillir des informations permettant d’identifier les auteurs de cet acte. Des enregistrements de vidéosurveillance sont actuellement passés au crible.

Selon toute vraisemblance, la chienne aurait été utilisée par un éleveur comme reproductrice et celui-ci, ne pouvant plus en tirer aucun profit, aurait sans doute décidé de s’en débarrasser.

A lire aussi : Le récit émouvant de Baxter, chien ayant vécu intensément son dernier jour en ce bas monde (vidéo)

Illustration de l'article : Le cadavre d’un chien repêché dans un étang à Clichy-sous-Bois

Photo : Le Parisien

4 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 27/02/18

    Quelle mort sadique et perverse a subi cette pauvre chienne ! On peut imaginer la "vie" quelle a eue . Faire des portées sur portées , et dans quelles conditions ...
    HONTE à celui / ceux qui lui ont fait subir ces souffrances atroces !
    J'espère de tout coeur que les enquéteurs ne lâcheront pas l'affaire .

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/02/18

    horrible;; ça fait mal au cœur autant de cruauté envers des animaux

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 28/02/18

    J'espère que ce tortionnaire va être trouvé et condamné. Pas de pitié. Pauvre chien.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 01/03/18

    il faudrait faire des teste génétique pour trouver les petits de cette chienne et ainsi inculpé le détenteur du chien descendant de cette chienne pour qu'il donne le nom de la personne a qui il a acheter son chien

      Répondre   Signaler


  • Image de profil