La puce d'une chienne "errante" amenée au refuge révèle un mystérieux périple de 3200 km et ayant duré 9 mois

Ne jamais perdre espoir. C’est l’enseignement que l’on peut tirer de ce qu’ont vécu une chienne appelée Mishka et sa famille après la disparition de l’animal. Sa puce d’identification a permis de faire renaître cet espoir, justement.

Illustration : "La puce d'une chienne

C’est « une histoire qu'Hollywood adorerait raconter », indiquait l’association Grosse Pointe Animal Adoption Society sur sa page Facebook au sujet de Mishka, une chienne rentrée auprès des siens après un périple de 3200 kilomètres et près de 9 mois. Une histoire « hollywoodesque » que rapporte FOX 2.

Mishka avait disparu début juillet 2023 à San Diego, en Californie (Etats-Unis), où habitent ses propriétaires Liz et Mehrad Houman, ainsi que leur fille. Malgré les recherches incessantes menées par la famille, la croisée Terrier de 3 ans était totalement introuvable.

Le jeudi 28 mars 2024, une habitante de Harper Woods, ville de la banlieue de Detroit dans le Michigan a découvert la chienne qu’elle croyait errante et en a informé la police. Celle-ci a emmené l’animal au refuge local, celui de la Grosse Pointe Animal Adoption Society, donc, dont le personnel l’a passée au lecteur de puce d’identification.

Vous êtes :

Cette dernière a permis aux bénévoles d’obtenir les coordonnées de Liz et Mehrad Houman pour les contacter et leur annoncer la nouvelle. Par chance, la famille était non pas en Californie à ce moment-là, mais un peu plus près, à Minneapolis dans le Minnesota pour rendre visite à des proches.

Le père a déposé sa femme et leur fille chez ces derniers, puis a immédiatement repris le volant pour se rendre à Harper Woods. Ce qui représentait tout de même 10 heures de route.

Illustration de l'article : La puce d'une chienne "errante" amenée au refuge révèle un mystérieux périple de 3200 km et ayant duré 9 mois
Grosse Pointe Animal Adoption Society (GPAAS) / Facebook

« C’est un miracle à 100% »

Les retrouvailles au refuge de la Grosse Pointe Animal Adoption Society ont été pleines d’émotion. Celles ayant eu lieu à Minneapolis avec Liz Houman et l’enfant l’ont été encore plus.

Illustration de l'article : La puce d'une chienne "errante" amenée au refuge révèle un mystérieux périple de 3200 km et ayant duré 9 mois
Grosse Pointe Animal Adoption Society (GPAAS) / Facebook

A lire aussi : Dévasté par la disparition de la chienne de son enfance, il reçoit des nouvelles inattendues 4 ans plus tard de la part d'une parente

Comment Mishka a-t-elle pu se retrouver aussi loin de chez elle ? C’est un mystère. L’hypothèse la plus probable est celle du vol. Ce qui est quasi certain, c’est que la chienne a vécu un certain temps chez une autre famille qui s’est bien occupée d’elle. « Quelqu’un lui a appris à s’asseoir », dit Liz Houman. Nancy Pillsbury, la vétérinaire ayant examiné Mishka, le confirme : « Celui ou celle qui l’avait a bien pris soin d’elle ».

Les Houman sont reconnaissants envers la personne qui a retrouvé Mishka et celles qui lui ont offert l’hospitalité. « C’est un miracle à 100%, dit la mère de famille. Nous n'avons jamais perdu espoir. Je savais que nous allions la récupérer. »

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil