La campagne de sensibilisation choc de l'association Action Protection Animale qui donne la parole aux chiens victimes de cruauté

En France comme ailleurs dans le monde, des chiens continuent de subir les pires violences de la part de personnes qui sont pourtant censées les protéger et leur assurer une vie digne et heureuse. Dans certains cas, ces animaux le paient de leur vie. Pour sensibiliser à ce fléau, APA a décidé de frapper fort en lançant une campagne vidéo choc intitulée Paroles de Chien.

Illustration : "La campagne de sensibilisation choc de l'association Action Protection Animale qui donne la parole aux chiens victimes de cruauté"

Ils s’appelaient Maya, Junior ou encore King. Ces chiens aimaient leurs maîtres et leur faisaient aveuglément confiance, mais le traitement qui leur était réservé par ces derniers était tout autre.

Hélas, ces canidés ne sont plus de ce monde, ayant succombé aux actes de maltraitance et de cruauté de ceux qui étaient censés prendre soin d’eux et les chérir.

L’association Action Protection Animale donne virtuellement la parole à ces êtres trahis, persécutés et ayant souffert jusqu’à perdre la vie, dans une campagne de sensibilisation poignante contre la maltraitance animale.

APA diffuse ainsi 3 vidéos réalisées à partir d’animations de photos des chiens en question pour témoigner, de manière bouleversante, de ce qu’ils ont subi et ressenti. La douleur, la détresse, l’incompréhension et, malgré tout, l’amour qu’ils éprouvaient jusqu’au bout pour leurs tortionnaires.

Illustration de l'article : La campagne de sensibilisation choc de l'association Action Protection Animale qui donne la parole aux chiens victimes de cruauté
Action Protection Animale

Coups, négligence et toutes sortes de sévices ont fini par avoir raison de ces créatures innocentes. « Tu auras été mon meilleur ami. A la vie, à la mort » ; c’est par ces mots déchirants que se conclut chacune des vidéos.

Maya et ces « jeux » qui l’amusaient de moins en moins

Ce que la pauvre Maya, femelle Carlin, prenait pour un jeu n’était en fait qu’une série d’actes plus violents les uns que les autres. La chienne avait beau courir pour échapper aux coups de bâton de son bourreau, celui-ci parvenait toujours à la rattraper. « T’étais trop fort pour moi à ce jeu… »

Junior n’aboiera plus

Le collier électrique anti-aboiement que le maître de Junior, un American Staffordshire Terrier, lui faisait porter, était une véritable torture pour lui. Cela ne semblait pourtant pas suffire, puisque le chien a ensuite été pendu et muselé avec du scotch serré à l’extrême. Junior n’y a pas survécu…

King, le sénior ignoré, puis traîné derrière un scooter

Le propriétaire de King ne s’occupait plus du tout de lui. L’animal âgé était livré à lui-même jusqu’à cette terrible décision prise par son « humain » de l’attacher à son scooter. C’était l’ultime chapitre de cette triste vie qu’il avait passée à attendre vainement le retour du « bon vieux temps ».

A lire aussi : Grâce à la technologie et à une famille bienveillante, Josh le chien retrouve son propriétaire

Action Protection Animale rappelle que les sévices graves et les actes de cruauté envers un animal sont punis de 3 ans de prison et de 45 000 euros d’amende.

5 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 23/11/23

    Abjecte. Néanmoins je ne suis pas certaine que cela soit la bonne méthode !
    Arrêtons de menacer, prévenir, rappeller.
    Éduquons . Faisons comprendre. Cherchons d'où vient cette misère....parlole d'ex enfant maltraitée.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 23/11/23

    Je ne suis pas d'accord avec vous : enfant maltraitée dont le seul soutien dans une maison de névrosés a été un chat.
    Heureusement qu'il a été là, et certainement pas pour lui donner des coups !

      Répondre   Signaler


  • marie edith pottier a écrit : 23/11/23

    cette maltraitance animale devient un défouloir des dingues.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 24/11/23

    Toi qui maltraite in chien tu mérite une peine sévère car nos amis les chiens sont doué et intelligent alors pour tout ces dingue on devrait leur infliger une peine sévère ainsi que les taxes au portefeuille
    Avec interdiction de posséder un animal de compagnie et de d en approche

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 11/02/24

    Mais qu'es-ce qui peut se passer dans la tête de tels bourreaux ?
    Comment s'en prendre à plus faibles que soit?
    Et pétocher devant plus fort, je suppose !
    Je suis pour des amandes faramineuses qui coupent l'envie de recommencer.

      Répondre   Signaler


  • Image de profil