L'inimaginable transformation d'une chienne découverte dans un état si critique qu'on ne pouvait pas même prendre sa température

Maisie revient de très loin. Cette chienne avait été laissée pour morte à cause de l’extrême négligence de son propriétaire. Une association de protection animale est intervenue et tout a été mis en œuvre pour lui sauver la vie, alors que ses chances de s’en sortir étaient quasi nulles.

Illustration : "L'inimaginable transformation d'une chienne découverte dans un état si critique qu'on ne pouvait pas même prendre sa température"

En 10 années de carrière à la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) l’enquêtrice Amy McIntosh n’avait jamais eu affaire à un cas de négligence animale aussi grave.

Elle était intervenue en novembre 2023 dans une propriété du Lancashire en Angleterre. L’association avait reçu des signalements au sujet de 4 chiens qui y vivaient dans des conditions déplorables.

L’un des canidés, une femelle Lurcher (croisé Lévrier) appelée Maisie, était dans un état de maigreur rarement atteint. Elle était littéralement squelettique, au point que l’enquêtrice la croyait morte. La pauvre chienne ne pouvait même plus bouger.

Illustration de l'article : L'inimaginable transformation d'une chienne découverte dans un état si critique qu'on ne pouvait pas même prendre sa température
RSPCA (England & Wales)

« Elle était complètement raide lorsque le propriétaire l’a soulevée, comme si elle ne parvenait pas à se déplier, raconte Amy McIntosh au Lancaster Guardian. Elle était si froide et si mince. »

Maisie avait été emmenée chez le vétérinaire. Sa température corporelle était si basse que le thermomètre n’affichait aucun résultat. A un moment donné, le praticien avait songé à l’euthanasie car son cas semblait totalement désespéré, mais il s’était ravisé et l’avait mise sous perfusion.

Illustration de l'article : L'inimaginable transformation d'une chienne découverte dans un état si critique qu'on ne pouvait pas même prendre sa température
RSPCA (England & Wales)

Une fois enveloppée dans une couverture dans l’espoir qu’elle se réchauffe, la chienne s’était mise à « trembler de façon incontrôlable, se souvient Amy McIntosh. C’était horrible. »

Après son passage chez le vétérinaire, Maisie a été confiée à une famille d’accueil, celle de Sarah Livesey qui est aussi éducatrice canin. Elle l’a aidée à se rétablir progressivement, à regagner du poids et à reprendre confiance.

Illustration de l'article : L'inimaginable transformation d'une chienne découverte dans un état si critique qu'on ne pouvait pas même prendre sa température
RSPCA (England & Wales)

Une battante

Aujourd’hui, la chienne court et joue avec Cody, le Labrador Retriever de Sarah Livesey. « J’ai déjà aidé des gens à éduqué des chiens secourus, et le sentiment qu’éprouvent les gens une fois qu’ils ont transformé un chien et lui ont offert une vie fantastique est tout simplement incroyable. Je ressens la même chose pour Maisie », dit sa bienfaitrice.

Illustration de l'article : L'inimaginable transformation d'une chienne découverte dans un état si critique qu'on ne pouvait pas même prendre sa température
RSPCA (England & Wales)

Amy McIntosh a récemment pu revoir Maisie et constater à quel point elle avait changé. L’inspectrice de la RSPCA était heureuse de la voir en forme et pleine de vie. « Cela a été réconfortant de lui rendre visite. Elle a l'air heureuse et en bonne santé. Maintenant, Maisie reçoit les soins et l'amour qu'elle mérite. Elle s'épanouit enfin », se réjouit-elle.

Pour Amy McIntosh, Maisie est une véritable « battante ». Quant à son ancien propriétaire, il est interdit à vie de détenir des animaux. Les 3 autres chiens secourus chez lui ont été relogés.

A lire aussi : L’adorable réaction d’un Doberman qui ressent le coup de pied du bébé dans le ventre de sa propriétaire (vidéo)

Illustration de l'article : L'inimaginable transformation d'une chienne découverte dans un état si critique qu'on ne pouvait pas même prendre sa température
RSPCA (England & Wales)

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 24/12/23

    Quelle horreur !
    Pourquoi prendre des animaux pour ne pas s'en occuper, ne même pas les nourrir ?
    Merci à la RSPCA et à la famille d'accueil.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 24/12/23

    Je peux comprendre toutes les explications.
    Mais la lâcheté, l'absence de conscience, j'ai du mal.
    Si par malheur on ne peut plus subvenir aux besoins incontournables de son compagnon alors on prend son courage à deux mains et on contacte un refuge.
    Et on n'attend pas qu'il crève de faim tranquillement.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 24/12/23

    Merci pour cette malheureuse chienne. Honte à ces "humains" qu'on leur fasse la même chose....

      Répondre   Signaler


  • Image de profil