L'éducation d'une chienne sourde en quête d'un nouveau départ est confiée à un détenu qui s'y investit corps et âme

Une chienne atteinte de surdité et appelée Simone vit actuellement en prison, mais ne vous y trompez pas ; elle n’a commis ni crime ni délit. Si l’univers carcéral constitue son environnement quotidien depuis quelques semaines, c’est parce qu’elle est en plein apprentissage auprès d’un détenu participant à un programme spécial de réhabilitation.

Illustration : "L'éducation d'une chienne sourde en quête d'un nouveau départ est confiée à un détenu qui s'y investit corps et âme"

Simone, chienne sourde de 2 ans, apprend à obéir aux signaux manuels. Elle intègre également les ABC de la vie à la maison, comme la propreté. Son éducateur est un détenu du nom de Terry Smith.

Ce dernier avait déjà formé d’autres chiens au centre pénitentiaire du comté de Forsyth, en Caroline du Nord (Etats-Unis). Il participe, en effet, au programme New Leash on Life, mené en partenariat avec l’association Piedmont Animal Welfare Alliance.

Vous êtes :

Illustration de l'article : L'éducation d'une chienne sourde en quête d'un nouveau départ est confiée à un détenu qui s'y investit corps et âme
PAW Alliance New Leash on Life & New Start in Life / Facebook

L’initiative permet à des canidés vivant dans les refuges de la région de recevoir éducation et socialisation auprès de personnes incarcérées, ce qui les aide ensuite grandement à trouver des familles aimantes.

Chaque chien bénéficiant de ce programme passe 10 semaines auprès du détenu. Pour Terry Smith, Simone constitue un beau défi, car c’est la première fois qu’il forme un animal sourd. Il dit que malgré son handicap, elle apprend vite et progresse de jour en jour. « Nous sommes à mi-chemin, et elle a déjà appris les ordres assis, couché et reste, explique-t-il à WXII 12. Elle joue, vient, marche bien en laisse et exécute quelques tours. »

Illustration de l'article : L'éducation d'une chienne sourde en quête d'un nouveau départ est confiée à un détenu qui s'y investit corps et âme
PAW Alliance New Leash on Life & New Start in Life / Facebook

Chacun y gagne

Pour Shuki Martin, qui assure la coordination entre l’association et le centre pénitentiaire, le programme New Leash on Life bénéficie autant aux détenus qu’aux chiens. « Cela leur donne non seulement une compétence, mais aussi une raison d’avancer », dit-elle à ce sujet.

A lire aussi : Le succès inattendu d'une cagnotte solidaire relance l'espoir d'un avenir meilleur pour un chien à 3 pattes

Illustration de l'article : L'éducation d'une chienne sourde en quête d'un nouveau départ est confiée à un détenu qui s'y investit corps et âme
PAW Alliance New Leash on Life & New Start in Life / Facebook

Terry Smith le confirme et ajoute qu’il s’attache énormément aux chiens qu’il éduque. Même s’il est toujours un peu triste de les voir partir, le bonheur qu’il ressent en les aidant à prendre un nouveau départ est incommensurable.

Simone « est une bonne chienne, poursuit-il. Elle mérite d’avoir un bon foyer aimant, et je vous assure […] que si vous lui donnez de l’amour, elle vous le rendra au centuple. »

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 10/03/24

    Quelle bonne idée et bon concept de faire confiance à un détenu pour former et éduquer des chiens. Tout le monde y gagne. On devrait le faire aussi en France, ce qui donnerait un but à certains détenus et les aiderait à une meilleure insertion. Pour tous ces chiens abandonnés et non éduqués pour la plupart, ce serait une bonne chose.

      Répondre   Signaler


  • Image de profil