L'appel à l'aide désespéré d'un refuge après la découverte de 90 chiens détenus dans des conditions déplorables

Au sein de la Bedford County Humane Society, on se demandait comment on allait pouvoir secourir 90 chiens, mais aussi des chats et une tortue. Des animaux qui étaient affamés, entassés les uns sur les autres et couverts de saleté dans la maison où ils vivaient. L’espoir est revenu à la faveur d’une belle mobilisation.

Illustration : "L'appel à l'aide désespéré d'un refuge après la découverte de 90 chiens détenus dans des conditions déplorables"

Ce mercredi 3 janvier, l’équipe d’une association de protection animale basée en Pennsylvanie (Etats-Unis) a exprimé sa gratitude après la formidable vague de solidarité déclenchée par son appel de détresse lancé l’avant-veille sur sa page Facebook.

La Bedford County Humane Society a ainsi remercié les nombreuses personnes l’ayant soutenue et ayant proposé leur aide sous diverses formes. Au refuge, les téléphones ne cessent de sonner depuis le lundi 1er janvier, et les dons affluent. Les gens viennent en masse pour prêter main forte aux employés pour toiletter, installer, nourrir et réconforter les dizaines de chiens secourus dans une propriété insalubre et surpeuplée, rapportait CBS News le mardi 2 janvier.

La maison en question se trouve dans le comté de Bedford. La police y était intervenue une première fois le samedi 30 décembre, soupçonnant un cas de maltraitance animale. Les forces de l’ordre n’avaient pu entrer en contact avec personne à ce moment-là, mais il leur avait suffi de s’approcher du domicile pour être saisies par l’épouvantable odeur qui en émanait.

Les policiers sont revenus le lendemain et ont enfin pu avoir affaire aux propriétaires, un homme de 82 ans et une femme de 62 ans. Ils ont vu quelques-uns de leurs chiens qui étaient clairement négligés. Ils étaient sales, couverts d’excréments et l’un d’eux présentait des plaies ouvertes aux oreilles.

Le couple leur a d’abord dit détenir 15 chiens, avant de parler de 60 canidés. On était toujours loin du compte, puisque la police en a finalement dénombré 90. Elle y a également découvert 8 chats et une tortue, ainsi que des cadavres d’animaux.

Illustration de l'article : L'appel à l'aide désespéré d'un refuge après la découverte de 90 chiens détenus dans des conditions déplorables
Bedford County Humane Society / Facebook

Des cages jusqu’au plafond

La plupart des chiens étaient enfermés dans des cages entassées les unes sur les autres, jusqu’au plafond. Tous étaient sous-nourris et vivaient dans la négligence et l’insalubrité les plus totales.

A lire aussi : Des bénévoles découvrent un chien errant et apprennent via sa puce qu'il a disparu 5 ans plus tôt

Aux côtés de la Bedford County Humane Society, d’autres associations locales, des vétérinaires et des bénévoles ont participé à l’évacuation des animaux. Le refuge n’avait pas assez d’espace, ni de personnel pour prendre en charge un tel nombre de chiens, mais l’élan de solidarité s’étant mis en place lui permet aujourd’hui d’entrevoir le bout du tunnel.

Tous ces chiens ont désormais une chance de mener une vie paisible et heureuse après n’avoir connu que l’enfermement, la peur et les privations. Il leur faudra énormément de soins, d’attention et de temps pour y parvenir.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 03/01/24

    Syndrome de Noé je suppose.
    Comme c'est triste!
    Et si affreux de ne pas être en capacité de demander de l'aide au bon moment.
    C'est difficile de demander de l'aide.
    Cela demande d'accepter de reconnaître la situation.
    Mais c'est merveilleux qu'enfin la situation soit prise en charge.

      Répondre   Signaler


  • Image de profil