"Je n'ai jamais vu une situation aussi compliquée" : le cri du coeur d'un vétérinaire face aux centaines d'animaux à sauver de feux de forêt sans précédent

Au Chili, les vétérinaires sont à pied d’œuvre pour soigner les animaux de compagnie souffrant de brûlures et séparés de leurs maîtres à cause de gigantesques feux de forêt. Un chien appelé Black fait partie des quelques chanceux à avoir été retrouvés par leurs familles.

Illustration : "

Depuis le début du mois de février, des feux de forêt d’une ampleur inédite sévissent dans le nord-ouest du Chili, à environ 70 kilomètres de la capitale Santiago. Ces incendies ont fait 130 morts et des centaines de disparus. On compte également des milliers d’habitations détruites et plus de 43 000 hectares de forêt dévastés.

Les animaux de compagnie en sont aussi victimes. Certains chiens et chats ont été séparés de leurs familles qui avaient dû quitter leurs domiciles dans la précipitation. D’autres souffrent de brûlures et de blessures.

Pour en sauver autant que possible, l’équipe de l’école de médecine vétérinaire à l’université de Las Americas, à Vina del Mar, travaille d’arrache-pied depuis le début de ces feux de forêt.

Illustration de l'article : "Je n'ai jamais vu une situation aussi compliquée" : le cri du coeur d'un vétérinaire face aux centaines d'animaux à sauver de feux de forêt sans précédent
Escuela Medicina Veterinaria UDLA / Facebook

Un flot quasi incessant de canidés, de félins et de lapins arrive à la clinique vétérinaire non seulement pour être soignés, mais aussi dans l’espoir que l’on retrouve leurs propriétaires, rapporte Bdnews24.com. Son directeur Nicolas Escobar explique que ces animaux reçoivent traitements et oxygène, et que certains d’entre eux doivent être réanimés après avoir perdu conscience.

Illustration de l'article : "Je n'ai jamais vu une situation aussi compliquée" : le cri du coeur d'un vétérinaire face aux centaines d'animaux à sauver de feux de forêt sans précédent
Escuela Medicina Veterinaria UDLA / Facebook

Il ajoute que la clinique avait déjà eu à soigner des animaux lors d’incendies précédents, mais ceux-ci ne sont pas comparables aux feux de forêt actuels. Pour Nicolas Escobar, c’est la pire catastrophe naturelle que le Chili ait connue depuis des années. « Il s’agit d’une tragédie bien plus grave. Je n'ai jamais vu une situation aussi compliquée », confie-t-il.

La mission des étudiants vétérinaires qui sont sur la brèche est d’autant plus complexe que bon nombre d’entre eux ont vu leurs logements détruits par les flammes.

Illustration de l'article : "Je n'ai jamais vu une situation aussi compliquée" : le cri du coeur d'un vétérinaire face aux centaines d'animaux à sauver de feux de forêt sans précédent
Escuela Medicina Veterinaria UDLA / Facebook

A lire aussi : Major entame à peine ses fonctions de chien de soutien émotionnel chez la police qu'il est déjà une star

Parmi les patients qu’ils ont récemment secourus se trouve Black, un Akita Inu. Son propriétaire Christopher Romero, 22 ans, effectuait quelques courses quand sa maison de Vina del Mar a été dévastée par le feu. Son père avait eu le temps de faire évacuer la famille, mais Black et leur autre chien Kiara s’étaient enfuis durant la nuit.

« Il était terrifié, en état de choc »

Le surlendemain, les Romero ont pu revenir sur les lieux. Il ne restait quasiment plus rien de leur propriété, mais ils étaient décidés à retrouver leurs compagnons à 4 pattes. Black a été localisé au fond d’un ravin.

« Il ne pouvait pas marcher, raconte Christopher. Il était terrifié, en état de choc. Il ne laissait personne l’approcher ». A la clinique vétérinaire, le chien s’est vu administrer antidouleurs et injections. Ses brûlures ont été nettoyées et traitées et il a pu quitter l’établissement. Kiara, en revanche, manque toujours à l’appel.

1 commentaire