« Ils partent avec nous » revient cette année avec la ferme intention de lutter contre l’abandon d’animaux de compagnie

Comme chaque année à l’approche des grands départs en vacances estivales, Mars Petcare lance sa campagne « Ils partent avec nous » pour lutter contre l’abandon des animaux de compagnie. La hausse des adoptions favorisée par le confinement laisse craindre une vague de renoncements au cours des semaines à venir.

Illustration : "« Ils partent avec nous » revient cette année avec la ferme intention de lutter contre l’abandon d’animaux de compagnie"

Pour mieux vivre l’isolement et le confinement dictés par la pandémie de Covid-19, les Français ont été nombreux à adopter des chiens, chats et autres animaux de compagnie. Les demandes d’adoptions ont, en effet, augmenté de 30% pendant cette période dans le pays.

Une bonne nouvelle a priori, ces animaux ayant trouvé des familles, mais cette tendance s’accompagne aussi de phénomènes inquiétants, à commencer par les abandons. 60 % des propriétaires reconnaissent avoir rencontré des difficultés pour s’occuper correctement de leur compagnon. Parmi eux, combien iront jusqu’à s’en séparer ?

Mars Petcare craint une hausse des abandons, surtout en cette période de l’année où les familles s’apprêtent à partir en vacances. 80% des 100 000 cas constatés chaque année en France surviennent, en effet, durant l’été.

Voilà pourquoi l’entreprise spécialisée dans l’alimentation pour animaux de compagnie renouvelle sa campagne « Ils partent avec nous ». Une initiative d’autant plus judicieuse qu’elle intervient dans un contexte particulier de retour progressif à la normale en France, plus d’un an après le début de la crise sanitaire.

Après l’édition 2020 d’« Ils partent avec nous », celle de 2021 sensibilise et lutte contre les abandons de chiens et chats par le biais de 2 opérations.

Des kits de communication gratuits

La première de ces actions est l’envoi de kits de communications gratuits aux municipalités et cabinets vétérinaires partout en France. Ils comprennent des affiches, dépliants et guides de conseils pratiques à destination des propriétaires d’animaux.

Ces derniers peuvent ainsi disposer d’informations précises et complètes sur les différents aspects d’une possession responsable : formalités nécessaires pour organiser les vacances de son animal, conseils pour assurer un transport en toute tranquillité, idées d’activités pet-friendly, etc.

Un concours photo inédit, célébrant le lien particulier qui unit animaux et familles

La seconde action est un grand jeu-concours photo inédit visant à impliquer les Français et mettre en avant le plaisir d’être accompagné de son animal lors des vacances.

Il sera organisé du 19 mai au 21 juillet 2021 par Mars Petcare en partenariat avec la plateforme communautaire de photographies Wipplay.

Les photos soumises sur Wipplay seront examinées par un jury constitué de personnes engagées pour la cause animale ; experts, photographes et personnalités publiques. Il se chargera de sélectionner les plus beaux clichés, dont les auteurs seront récompensés à la fin de l’été.

A lire aussi : Il offre une escapade surprise pour l'anniversaire de sa femme, mais le week-end change de tournure quand ils aperçoivent ce chien errant

« Plus mobilisés que jamais » contre l’abandon d’animaux

« Cette année, nous revenons plus mobilisés que jamais en renforçant notre campagne ils partent avec nous, que nous voulons innovante, positive et collective pour sensibiliser et mobiliser le plus grand nombre et relever le défi de la responsabilité vis-à-vis de nos compagnons à quatre pattes », déclare Romain Dumas, PDG de Mars Petcare France.

Pour sa part, le vétérinaire Marc Veilly, porte-parole de la campagne « Ils partent avec nous », indique qu’à l’issue d’une « année marquée par la crise sanitaire et le confinement, avec de nombreux nouveaux adoptants, nous devons être extrêmement prudents à l’approche des départs en vacances. Une période qui est déjà chaque année assombrie par une forte hausse des abandons en France ».

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 25/05/21

    les gens sont égoïstes (mot faible) car ils ont adopté pendant la pandémie car ils se sentaient "seuls"....et n'ont même pas pensé au bien-être de l'animal adopté. Ces gens-là seront les premiers à les abandonner de nouveau, bonjour le traumatisme de l'animal...comme je le dis souvent, on a jamais forcé quelqu'un à adopter un animal, donc si on est pas capable de lui donner de l'amour, un bon repas et un panier douillet, que ces gens là s'abstiennent !!!! pour moi, un animal fait partie intégrante de la famille. Honte à celui qui abandonne. Il faut beaucoup plus de justice pour les abandons et maltraitances animales.....sinon, bonne initiative de cette entreprise.

      Répondre   Signaler


  • Image de profil