Hervé Beck, cofondateur de KOOKAPI : « Notre mission est de réconcilier le bien-être animal avec le développement durable »

Hausse de la population mondiale, diminution des ressources naturelles et conséquences du changement climatique constituent des problématiques majeures, auxquelles KOOKAPI demeure sensible. Depuis son lancement en 2022, l'entreprise spécialisée dans l'alimentation pour animaux de compagnie propose des croquettes écoresponsables à base d'algues, de plantes et d'insectes. Hervé Beck, cofondateur de cette marque innovante et engagée, apporte quelques informations clés aux lecteurs de Woopets !

Illustration : "Hervé Beck, cofondateur de KOOKAPI : « Notre mission est de réconcilier le bien-être animal avec le développement durable »"

En quoi l'alimentation de nos animaux de compagnie a-t-elle un impact sur la planète ?

L’alimentation carnée a un impact sur l’environnement et favorise le réchauffement climatique. Chaque année, des millions d’emballages détruisent la planète et les animaux de compagnie consomment 20 % de la production de viande mondiale. Si les chats et les chiens formaient à eux seuls un pays, ce dernier représenterait le 5e plus gros consommateur de viande au monde !

Chez KOOKAPI, nous soutenons la transition de la nourriture traditionnelle à base de viande vers un régime alimentaire composé de plantes, d’insectes et d’algues. Un kilo d’insectes contient 2 fois plus de protéines qu’un kilo de bœuf, par exemple. Mais cela ne suffit pas, raison pour laquelle nous combinons ces 3 aliments.

La question de la protéine alternative touche toutes les générations et l’ensemble des couches sociales. Au sein de KOOKAPI, nous pensons qu’il est possible de vivre dans un monde avec moins de viande. Toutefois, nous ne changerons pas les habitudes des propriétaires qui ont toujours fourni une alimentation carnée à leurs chats ou leurs chiens du jour au lendemain. Il s’agit d’une démarche progressive.

Illustration de l'article : Hervé Beck, cofondateur de KOOKAPI : « Notre mission est de réconcilier le bien-être animal avec le développement durable »

© KOOKAPI

« KOOKAPI », un nom aussi original que le contenu des produits proposés ! Quelle est son origine ?

« KOOKAPI » découle de la contraction de 2 mots : « kookaburra », un oiseau aussi connu sous le nom de martin-chasseur géant, qui a la faculté de capturer ses proies sur terre ou de les pêcher ; « okapi », un ruminant d’Afrique centrale qui a la particularité de posséder une longue langue pouvant mesurer jusqu’à 40 cm et lui permettant de se nourrir dans des zones inaccessibles pour les autres mammifères.

En somme, cela résume la possibilité pour KOOKAPI de chercher des ressources alimentaires en milieu naturel, à savoir dans les secteurs marin (algues), terrestre (plantes) et aérien (insectes).

Illustration de l'article : Hervé Beck, cofondateur de KOOKAPI : « Notre mission est de réconcilier le bien-être animal avec le développement durable »

© KOOKAPI

Quelques valeurs vous sont chères. Lesquelles défendez-vous en particulier ?

Innovante et novatrice, l’entreprise a un esprit pionnier. Nous avons réussi à fabriquer des mets savoureux avec des insectes, des plantes et des algues. KOOKAPI a choisi de ne pas utiliser d'antioxydants chimiques, ni de pyrophosphate pour l'enrobage. Nous privilégions les aliments naturels, des listes d'ingrédients courtes et une démarche écoresponsable. Même notre emballage s’avère eco-friendly. L'ergonomie de la croquette est également passée au peigne fin : en forme d'amande, elle force l'animal à mâcher et lui évite des troubles digestifs (effet anti-glouton).

L'autre valeur chère à nos yeux se révèle être le respect du bien-être animal. Bien que notre spécialité reste la nutrition pour chat et chien, le bien-être animal fait partie de notre quotidien et passe d'abord par le contenu de la gamelle. Dans une dizaine d'années, nous manquerons de protéines animales, puisque les élevages ne sont pas extensifs, que les populations humaine et animale ne cessent de croître sur terre. KOOKAPI a décidé de proposer les solutions les plus naturelles et saines possibles.

Illustration de l'article : Hervé Beck, cofondateur de KOOKAPI : « Notre mission est de réconcilier le bien-être animal avec le développement durable »

© KOOKAPI

En lançant la marque KOOKAPI, quelle mission vous êtes-vous fixée ?

Nous désirons réconcilier le bien-être animal avec le développement durable. KOOKAPI aurait pu se cantonner aux aliments eco-friendly, mais nous estimons aujourd’hui que la mission d’une marque de petfood dépasse largement le cadre de sa fonction.

Nous suivons attentivement les travaux menés par The Human Animal Bond Research Institute (HABRI)* – un organisme américain –, car nous nous sommes rendu compte que la nutrition animale a énormément évolué au cours des 20 dernières années. En revanche, le rapport entre l’Homme et l’animal est peu mis en valeur aujourd’hui. Or, chez KOOKAPI nous sommes persuadés qu’un chat ou un chien a un impact émotionnel positif sur l’ensemble de la famille.

L’animal de compagnie représente le compagnon le plus loyal que nous puissions avoir dans notre vie. Véritable pilier de consolation et de réconfort, il nous accompagne dans nos joies comme dans nos peines. Nous avons d’ailleurs tendance à remplacer le terme « propriétaire » par « parent ».

Pour autant, KOOKAPI met en garde le public contre la « gadgétisation » de l’animal. Il ne constitue pas un gadget, un jouet ou un doudou ! Être sensible, doté de sa propre personnalité, il est quasiment l’égal de l’Homme. C’est aussi ce que nous voulons mettre en avant.

* Institut de recherche des liens entre l’Homme et l’animal.

Illustration de l'article : Hervé Beck, cofondateur de KOOKAPI : « Notre mission est de réconcilier le bien-être animal avec le développement durable »

© KOOKAPI

Pouvez-vous faire un petit tour d’horizon des initiatives prises jusqu’à présent et des projets à venir ?

Notre 1ère initiative a été de devenir mécène et de rejoindre l’aventure YouCare. Nous collaborons également avec des refuges, en particulier avec celui de l’association Agir pour la Vie Animale (AVA), qui réalise un travail remarquable sur le bien-être animal.

En outre, nous accompagnons les « parents » proches de leur animal, notamment ceux qui font du canicross. KOOKAPI participe à des événements, tels que la Woof Run. Dans ce type de manifestation, nous décelons un courant de pensée, une communauté d’esprits qui se rencontrent et qui se questionnent sur leur mode de consommation.

En ce qui concerne l’avenir, nous continuerons de proposer des solutions innovantes sur le marché et d’utiliser des protéines alternatives. En septembre 2022, KOOKAPI présentera un nouveau snack pour chiens.

Illustration de l'article : Hervé Beck, cofondateur de KOOKAPI : « Notre mission est de réconcilier le bien-être animal avec le développement durable »

© KOOKAPI

À l’instar de Woopets, KOOKAPI a rejoint le Label 1 % pour les animaux, initié par l’association YouCare. En quoi cet engagement est-il si important à vos yeux ?

En à peine 2 mois de vie, KOOKAPI est devenu mécène pour l’association YouCare. Nous l’avons rejointe, parce qu’elle lutte contre l’abandon, la maltraitance animale et a pour vocation de préserver la biodiversité. C’est complètement en phase avec notre mission d’entreprise, qui consiste à réconcilier le bien-être animal avec le développement durable.

Avant le lancement officiel de la marque, la question suivante nous est apparue : KOOKAPI laissera-t-elle un monde meilleur derrière elle ? C’est notre volonté, non seulement pour l’animal, mais également au niveau social, sociétal et environnemental. En ce sens, je pense que la démarche de KOOKAPI s’avère plus juste que jamais.

Sur notre compte Instagram, nous avons commencé à donner des petits conseils aux adoptants, en plus de publier des photos inspirantes. Nous essayons notamment de dire que les humains et leurs animaux de compagnie devraient se tourner vers la sobriété alimentaire, c’est-à-dire un comportement plus juste recommandé par le GIEC*. Nous n’affirmons pas qu’il faut bannir complètement la consommation de viande, mais bel et bien la réduire. Ainsi, nous réussirons à limiter l’impact du réchauffement climatique.

A lire aussi : Une inconnue prête à faire plus de 500 km pour réunir un chien disparu avec sa maîtresse handicapée

Il n’y a rien de plus gratifiant que de voir un curieux, un sceptique et un non-croyant s’apercevoir qu’une alimentation à base de protéines d’insectes, de plantes et d’algues est possible. Mais le chemin à parcourir pour atteindre cette gratification se révèle être un vrai combat. Un chemin que KOOKAPI a tout de même décidé de prendre !

* Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat.

Illustration de l'article : Hervé Beck, cofondateur de KOOKAPI : « Notre mission est de réconcilier le bien-être animal avec le développement durable »

© KOOKAPI

Pour découvrir les produits de la marque KOOKAPI, cliquez ici.

1 commentaire