Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Gard : Ivre, il ordonne à son chien d’attaquer l’homme qui venait l’aider

Gard : Ivre, il ordonne à son chien d’attaquer l’homme qui venait l’aider

Publié le 03/04/2017 à 15h00

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Gard : Ivre, il ordonne à son chien d’attaquer l’homme qui venait l’aider"

Alors qu’il venait d’être victime d’un accident de la route, un homme passablement éméché a donné l’ordre à son Berger Belge Malinois de mordre le motocycliste qui venait pourtant lui proposer son aide. L’individu a été placé en garde à vue, puis relâché par les gendarmes d’Uzès. Le motard n’a heureusement pas été blessé.

Vendredi après-midi, aux alentours de 16 heures, un accident venait de se produire dans la commune d’Uzès (30), à 25 km au nord de Nîmes. La voiture en question avait percuté un obstacle. A l’intérieur se trouvait le conducteur, un passager et un chien, un Berger Belge Malinois, installé à l’arrière du véhicule, d’après le site Objectif Gard qui relate ce récit.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Empruntant la même route, un motard s’était arrêté en constatant l’incident. Il a alors proposé son aide aux 2 personnes. Le conducteur a accepté cette main tendue, mais l’accueil n’a pas du tout été le même de la part du passager. Celui-ci était très probablement ivre et s’est montré particulièrement agressif vis-à-vis du motocycliste, alors que ce dernier n’affichait que de bonnes intentions.

L’homme a même ordonné au chien de l’attaquer. Résultat : le Berger Belge Malinois a bondi en sa direction et l’a mordu au bas de la jambe. Fort heureusement, le motard portait des jambières qui l’ont protégé des crocs de l’animal.

Prévenus, les gendarmes d’Uzès ont placé le passager en garde à vue, mais ils ont dû le relâcher par la suite, car il souffrait d’une maladie qui empêchait toute mesure de privation de liberté. Il sera toutefois convoqué devant le tribunal correctionnel de Nîmes, d’autant plus que l’alcootest a confirmé les soupçons quant à son état : il avait 1,7 g/l d’alcool dans le sang.

785 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !