Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

En Chine, la reconnaissance faciale bientôt appliquée aux chiens pour identifier les mauvais propriétaires ?

Publié le 16/07/2019 à 15h19

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Conso

Illustration : "En Chine, la reconnaissance faciale bientôt appliquée aux chiens pour identifier les mauvais propriétaires ?"
© Megvii

Une entreprise spécialisée dans la reconnaissance faciale et mettant son logiciel à la disposition du gouvernement chinois, est en train de développer sa technologie pour en étendre l’application aux chiens. L’objectif est d’identifier les mauvais propriétaires canins.

Comme le rapporte BFM TV, la société chinoise Megvii est en train de développer sa technologie de reconnaissance faciale de manière à l’appliquer aux chiens.

Son logiciel est aujourd’hui utilisé par les autorités du pays pour surveiller les citoyens, exploitant les centaines de millions de caméras déjà déployées ou en cours d’installation en Chine.

La solution sur laquelle travaille Megvii se base sur la reconnaissance du museau du chien. En effet, ce dernier est unique chez chaque canidé, de la même manière que nos empreintes digitales. Le procédé devrait être capable de reconnaître un chien dans 95% des cas, grâce à une vaste base de données alimentée par des dizaines de photos du museau de chaque chien.

Le but de ce projet est d’identifier les mauvais propriétaires de chiens, afin de les sanctionner s’ils se rendent coupables d’abandons, de non-ramassage des déjections de leurs compagnons à 4 pattes ou encore de promenade sans laisse.

A lire aussi : "Identifier son chien "

Voilà qui nous rappelle, mais dans un tout autre registre, cette invention de l’ingénieur américain Ben Hamm, basée sur la reconnaissance de la silhouette de son chat et empêchant ce dernier d’entrer par la chatière lorsqu’il a une proie en bouche.

Et vous, quel est votre avis à propos de la reconnaissance faciale des chiens pour sanctionner les propriétaires manquant à leurs devoirs ?

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 20/07/19

    Le gouvernement chinois devrait utiliser ce logiciel pour identifier les chiens voles ou vendus pour finir en ragoût au festival macabre et barbare de YULIN !!! Cela permettrait de condamner voleurs et maîtres indignes...

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 22/07/19

    Il sont gonflés ces chinois, ils mangent les chiens après d'atroces souffrances et ils osent développer un tel logiciel. Il ferait mieux d'en développer un pour détecter la bêtise humaine, il va y avoir du travail !

     Répondre  Signaler