Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Elle justifie son geste ignoble par : « Voilà ce qui arrive quand on ne ferme pas sa gueule »

Elle justifie son geste ignoble par : « Voilà ce qui arrive quand on ne ferme pas sa gueule »

Publié le 30/11/2015 à 08h05

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Elle justifie son geste ignoble par : « Voilà ce qui arrive quand on ne ferme pas sa gueule »"

On se demande parfois ce qui se passe dans la tête de certains propriétaires de chiens. C’est à croire qu’ils ont tendance à oublier que leurs pauvres toutous sont des êtres vivants, avec leurs propres émotions et sentiments. Leurs agissements sont aussi irresponsables que dangereux.

Katie Brown, habite South Daytona, une ville du comté de Volusia en Floride.

Cette femme a non seulement infligé une forme de mauvais traitement à son chien, mais elle n’a, en plus, pas trouvé de mieux à faire que d’afficher au grand jour l’humiliation qu’elle lui a fait subir la semaine dernière. Le message qui a accompagné sa publication n’a fait que renforcer le scandale sur le réseau social Facebook.

En effet, la dénommée Katie Brown a expliqué ce qu’elle a fait par le caractère trop bruyant de son chien, qui aurait aboyé exagérément. On pouvait ainsi lire, en accompagnement de la photo montrant son chien le museau sévèrement enserré dans du ruban adhésif : « Voilà ce qui arrive quand on ne ferme pas sa gueule ».

A lire aussi : "Le sevrage du chiot "

Bien évidemment, on est parfois obligé de mettre une muselière à son chien dans diverses circonstances (chez le vétérinaire, en promenade s’il s’agit d’un chien de première catégorie, etc.), mais cette dernière donne suffisamment de liberté à l’animal pour pouvoir entrouvrir la gueule et respirer convenablement. Ce qui n’était visiblement pas le cas pour le chien de Katie Brown, qui avait le museau totalement scotché.

Se rendant compte du tollé provoqué par l’image sur Internet, elle a tenté de se justifier en déclarant ceci : « Pas de panique. Ça n’a duré qu’une seule minute et il n’a plus aboyé depuis… ». Bien évidemment, ce faible argument n’a fait que raviver la colère des internautes, aussi bien aux Etats-Unis, où des plaintes ont été déposées dans une quarantaine d’Etats, qu’ailleurs dans le monde.

Une indignation collective qui n’est pas restée lettre morte. Une enquête est en effet actuellement menée par la police de Daytona pour faire toute la lumière sur cette affaire.

A noter que la publication originale de Katie Brown a été récemment supprimée de son compte Facebook.

1089 partages

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !