Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Domont (95) : un couple assume totalement la négligence extrême de leur chien !

Domont (95) : un couple assume totalement la négligence extrême de leur chien !

Publié le 14/11/2016 à 11h29

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Domont (95) : un couple assume totalement la négligence extrême de leur chien !"

Lorsqu’un membre de la fondation Assistance aux Animaux est venu s’enquérir de l’état d’un chien négligé par ses propriétaires, il ne s’attendait pas à être confronté à une vision aussi triste. L’animal était très amaigri, blessé, traumatisé et attaché.

A Domont, dans le département du Val-d’Oise, les voisins d’un couple entendaient régulièrement les plaintes d’un jeune chien émanant de leur maison, mais ils n’avaient jamais pu voir l’animal en question. Intrigués par son sort, ils ont fini par contacter la Fondation Assistance aux Animaux, qui a envoyé quelqu’un sur les lieux, d’après le récit relayé par Le Parisien.

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

Le membre de l’organisation s’attendait certainement à tomber sur un chien dont on ne s’occupait pas correctement, mais pas à un tel niveau de négligence. L’animal, un croisé Dogue Argentin, se trouvait dans un état de maigreur des plus alarmants. Il vivait – ou plutôt survivait – dans le jardin de ses propriétaires, qui le laissaient là attaché, sans possibilité de se mouvoir librement. Traumatisé, renfermé sur lui-même après avoir subi un tel traitement, il était, en plus, blessé à l’arrière-train et avait le poil et la peau trempés par la neige.

Pour la Fondation Assistance aux Animaux, il n’était pas question que le jeune chien vive une minute de plus dans cette situation. Elle a demandé au couple qui le détenait de le leur confier, non sans avoir déposé une plainte pour abandon d’animal domestique auprès de la police. D’après leur réaction, les propriétaires n’ont vu aucun mal à traiter leur chien de la sorte.

Prénommé Ghost, le chien a ensuite été transféré dans un refuge situé à Charmentray, en Seine-et-Marne. Il y est soigné et nourri. Dès qu’il reprendra suffisamment de forces et pourra être totalement tiré d’affaire, il sera proposé à l’adoption.

Quant à ses ex-maîtres, ils risquent une peine de prison pouvant aller jusqu’à 2 ans, ainsi qu’une amende pouvant s’élever à 30 000 euros.

Photo : Le Parisien

3991 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !