Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Deux chiens passent plusieurs jours pris au piège dans une galerie à 15 mètres de profondeur

Publié le 07/01/2019 à 11h14

Ecrit par Alexandre Dieu

En Côte d’Or, une trentaine de spéléologues ont œuvré pendant plusieurs jours pour sortir d’une galerie 2 chiens pris au piège. L’histoire s’est bien terminée en ce début janvier, pour le plus grand soulagement du propriétaire des 2 animaux.

L’année 2019 ne commence pas si mal pour Thierry Collaud. Ce propriétaire de chiens, par ailleurs éleveur de chevaux en Côte d’Or, aurait pu se retrouver orphelin de ses 2 canidés. Il n’en sera rien grâce aux efforts incroyables de spéléologues héroïques.

Le 29 décembre dernier, l’homme effectue une partie de chasse en forêt de Grésigny-Sainte-Reine. Là, ses 2 Beagles, Elyo, 10 ans, et Elya, poursuivent un renard. Ils finissent malencontreusement coincés dans une galerie à une quinzaine de mètres de profondeur. Leur localisation a pu être établie grâce à leur collier GPS.

A lire aussi : "Pourquoi mon chien se roule dans la boue ?"

Comme le racontent nos confrères de France 3, les sapeurs-pompiers sont, dans un premier temps, dépêchés. Cependant, ils ne parviennent pas à atteindre les animaux. Face au risque accru de déshydratation, les soldats du feu font appel à Spéléo Secours 21. Le 2 janvier débute leur travail de sape. Conseiller technique départemental, Jean-Marc Chaput assure que les spéléologues (une trentaine) travailleront « la nuit s’il le faut. « Les animaux domestiques ont les mêmes droits au niveau des secours que les personnes. »

Elya plus faible qu’Elyo

Les efforts sont une première fois récompensés lorsque le 6 janvier, à minuit, Elyo apparaît sain et sauf. L’inquiétude reste palpable, car Elya est « plus faible de nature », selon son propriétaire. « Quand j'ai vu que ça commençait à durer, on a quand même voulu lui donner à boire avant de la sortir. » Impossible d’accéder jusqu’à elle.

Une pause s’impose. L’élargissement du conduit reprend à l’aube. A 5 heures et demi du matin, Elya est libérée par Lauriane, la compagne du propriétaire des 2 chiens. « J’ai réussi à mettre un mousqueton autour de son collier. […] Une fois qu'on a tiré un grand coup et qu'elle était débloquée, elle est venue tout de suite vers nous et elle était plutôt contente de sortir », avoue-t-elle à France 3.

Déshydratée, Elya reste actuellement sous surveillance vétérinaire, mais sa vie n’est plus en danger. Elle et son congénère vont pouvoir reprendre leur vie presque normalement.

858 partages

2 commentaires