Des animaux sauvés par une association trouvent un sens à leur vie en visitant les détenus et les écoliers

Avez-vous déjà entendu parler de la médiation animale ? Comme l’explique la Fondation Adrienne et Pierre Sommer, il s’agit « d’une méthode d’intervention basée sur les liens bienfaisants entre les animaux et les humains, à des fins préventives, éducatives ou thérapeutiques ». Assistante sociale au centre pénitentiaire de Ducos (Martinique), la présidente de l’association « Les sauvetages de Laure & Lina » organise des séances avec des chiens et des chats auprès des détenus. Passionnée par son métier, elle intervient également dans l’école de sa fille. L’équipe rédactionnelle de Woopets est partie à sa rencontre…

Illustration : "Des animaux sauvés par une association trouvent un sens à leur vie en visitant les détenus et les écoliers"

Le cœur de Laure déborde d’amour pour les animaux, qui y ont gravé à jamais l’empreinte de leur patte. Depuis quelques années, la Martiniquaise sauve principalement des canidés et des félins sur son île via l’association qu’elle a créée avec une amie, Magali, et sa cousine, Stéphanie.

Sans grande surprise, sa passion a également contaminé sa fille Lina, qui la suit naturellement dans son combat.

Illustration de l'article : Des animaux sauvés par une association trouvent un sens à leur vie en visitant les détenus et les écoliers

© Les sauvetages de Laure & Lina

« Elle a toujours été très présente et a participé à des actions en fonction de ses possibilités et de son âge. Elle m’a accompagnée sur des sauvetages difficiles, tels que celui d’un chien mourant dans la mangrove ou encore d’un autre avec une tumeur au cou tellement importante qu’il n’arrivait plus à bouger la tête », déclare fièrement la bénévole au micro de Woopets.

Illustration de l'article : Des animaux sauvés par une association trouvent un sens à leur vie en visitant les détenus et les écoliers

© Les sauvetages de Laure & Lina

Aujourd’hui, Lina contribue à la réalisation de tâches diverses, comme la gestion des registres, la socialisation des boules de poils particulièrement craintives ou la préparation des chiens pour les projets de médiation.

« Lors des séances ayant lieu dans son école, elle est une alliée précieuse, poursuit notre interlocutrice, le nom de l’association était une évidence compte tenu de l’investissement sans faille de ma fille du haut de ses 8 ans. »

Illustration de l'article : Des animaux sauvés par une association trouvent un sens à leur vie en visitant les détenus et les écoliers

© Les sauvetages de Laure & Lina

L’animal, un vecteur d’humanité

Afin d’allier son métier et sa passion, Laure s’est formée à la médiation animale. Depuis 3 ans, elle intervient dans l’établissement scolaire de Lina. En outre, elle organise des sessions dans un centre pénitentiaire, où elle exerce en tant qu’assistante sociale.

À l’école, elle propose un projet par an qui s’étend sur plusieurs séances. Laure et ses compagnons à fourrure ont notamment abordé les thèmes de la protection animale, de la citoyenneté et des émotions avec les écoliers. L’année prochaine, « la lecture pour éloigner des écrans » sera mise à l’honneur.

Illustration de l'article : Des animaux sauvés par une association trouvent un sens à leur vie en visitant les détenus et les écoliers

© Les sauvetages de Laure & Lina

« Je suis très attendue par les enfants. Ils ne ratent aucune séance et connaissent maintenant bien les animaux, confie la mère de famille, j’observe une réelle évolution autour du consentement et du respect de l’animal, mais aussi de l’humain. »

« […] Ils réfléchissent à des thèmes pouvant être difficiles, comme le harcèlement. Être accompagnée d’un animal leur permet de s’exprimer librement. Je vois parfois les plus timides se rapprocher du chien et le caresser avant d’oser prendre la parole devant leurs camarades. »

Illustration de l'article : Des animaux sauvés par une association trouvent un sens à leur vie en visitant les détenus et les écoliers

© Les sauvetages de Laure & Lina

En détention, la joyeuse meute a travaillé sur la gestion des conflits. Là encore, l’intervenante a assisté à de belles interactions entre les hommes et les petits quadrupèdes, dans un univers où les relations peuvent être difficiles.

« La présence des animaux est une parenthèse à l’intérieur des murs, souligne la médiatrice, ils peuvent rappeler des souvenirs. Par exemple, certains ont laissé leur chien à un tiers pendant leur incarcération. »

Illustration de l'article : Des animaux sauvés par une association trouvent un sens à leur vie en visitant les détenus et les écoliers

© Les sauvetages de Laure & Lina

Le respect du bien-être animal

Sur les lieux de son activité, Laure entre en scène essentiellement avec des toutous et quelques fois des minous. Le choix de ses partenaires s’effectue en fonction de leur caractère, de leur état émotionnel, mais aussi de l’interaction recherchée. Après avoir été sauvés de l'abandon, ces charmants petits êtres doués de sensibilité ont obtenu une seconde chance et ont trouvé un sens à leur vie...

« Le respect de mes animaux est primordial si je souhaite avoir des relations de qualité et de confiance, indique-t-elle, certains de mes chiens sont super avec les enfants, d’autres vont avoir un meilleur contact avec les adultes. Je m’adapte à eux, et fais en sorte de ne pas les mettre en difficulté. »

A lire aussi : La vidéo réconfortante d’un chien de refuge âgé et handicapé profitant de sa nouvelle vie dans sa maison chaleureuse

Illustration de l'article : Des animaux sauvés par une association trouvent un sens à leur vie en visitant les détenus et les écoliers

© Les sauvetages de Laure & Lina

Grâce à la médiation animale, la fondatrice de l’association Les sauvetages de Laure & Lina et ses fidèles amis à 4 pattes réveillent la part d’humanité qui sommeille en chaque être humain qu’ils croisent. Véritables catalyseurs de relations sociales, les canidés et les félins permettent également de stimuler la communication, de diminuer le stress ou encore de développer l'autonomie. Les bienfaits sont multiples.

Durant les sessions dans la salle de classe ou le centre de détention, les animaux laissent dans leur sillage un doux parfum de « respect » et de « bienveillance »…

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil