Démangeaisons cutanées, perte de poils ou pelage terne ? Ayez le réflexe naturel et bio : Canibio

Même si elle est cachée par un pelage plus ou moins long selon la race ou plus ou moins touffu selon la saison, la peau de notre chien reste un composant essentiel de son organisme.Si l’on veut s’en convaincre, il suffit de réaliser que le poil représente 12% du poids corporel d’un animal de 15 kg et que ce dernier « offre » à son environnement une surface corporelle de plus d’un demi-mètre carré.

Illustration : "Démangeaisons cutanées, perte de poils ou pelage terne ? Ayez le réflexe naturel et bio : Canibio"

Plus d’un demi-mètre carré, dans lequel peuvent s’ébrouer, à loisir, puces, tiques et autres parasites. Plus d’un demi-mètre carré, dans lequel, nombre d’aéroallergènes (pollens, poussières…) peuvent venir s’inviter, histoire de s’y attarder un peu.

Autant d’occasions, donc, pour notre compagnon, de se gratter avec vigueur, au point de nous donner envie de le gronder, tant nous imaginons la gêne qu’il s’inflige à coup de griffes. Et le risque est d’autant plus présent quand les beaux jours prospèrent et proposent de multiples possibilités de sorties, ballades en campagne et baignades plus ou moins autorisées…

Illustration de l'article : Démangeaisons cutanées, perte de poils ou pelage terne ? Ayez le réflexe naturel et bio : Canibio

La structure de la peau et son utilité

La peau joue un rôle de barrière contre ces agressions exogènes et aussi contre les variations des paramètres environnementaux (température, hygrométrie…) en participant activement à l’homéostasie.

Comme chez les autres mammifères, la peau du chien se compose de plusieurs strates. Si l’on part de la surface et que l’on chemine vers la profondeur, on trouve d’abord l’épiderme (recouvert d’une couche cornée), le derme (qui héberge les follicules pileux et les glandes sébacées et sudoripares) et l’hypoderme.

Chacune de ces couches joue un rôle dans la protection de l’organisme entier :

  • L’épiderme est la barrière physique qui assure l’imperméabilité de la peau.
  • Le derme, outre le fait qu’il joue son rôle mécanique de soutien de l’épiderme, contient un grand nombre de cellules responsables des réactions immunitaires de la peau.
  • L’hypoderme, quant à lui, constitué majoritairement de lipides, joue le rôle de réservoir énergétique, d’isolant thermique et de lieu de transit des nutriments requis pour le bon fonctionnement du derme

Une des manifestations de ce rôle de protection et de régulation des cellules de la peau est la fabrication du sébum (substance visqueuse et grasse qui enrobe le poil afin de le préserver) et de la sueur (qui garantit le contrôle de la température intérieure).

Il est toutefois à noter, à ce stade, que le chien transpire très peu par la peau. Pour éviter l’inflation calorifique, il a développé la technique du halètement qui lui permet d’évacuer, par la langue et les voies respiratoires supérieures, de la vapeur d’eau, bénéficiant ainsi du refroidissement consécutif à cette évaporation.

A ce titre, une attention particulière est à porter à la prévention des coups de chaleur pendant les périodes de canicules, en laissant de l’eau fraiche et propre à disposition constante de nos animaux et en limitant l’exposition au soleil quand il tape trop fort.

Les problèmes de peau sont les reflets de pathologies « intérieures » et réciproquement.

N’importe quel propriétaire d’animaux à poils vous dira qu’un pelage doux et brillant est le symptôme infaillible de la bonne santé de l’individu concerné. Ajoutez-y la dimension affective qui relie le maître à son animal de compagnie et vous faites de ce critère la priorité dans le choix des soins que vous dispensez à votre compagnon (régime alimentaire, complément nutritionnel, spécialités cosmétiques…).

Mais d’évidence, la santé des poils passe par la santé de la peau qui les génère, qui les entretient et qui les remplace.

Illustration de l'article : Démangeaisons cutanées, perte de poils ou pelage terne ? Ayez le réflexe naturel et bio : Canibio

Le fonctionnement physiologique de la peau est complexe et son optimisation est multifactorielle. Mais une chose est sûre : elle ne peut être atteinte si les cellules qui composent cet organe ne trouvent pas, à suffisance, dans le milieu intérieur les nutriments requis pour édifier des moyens de défense efficaces contre les agressions extérieures.

Deux axes à privilégier : la solidité mécanique et le rendement métabolique cellulaire.

En effet, nous n’élevons pas nos animaux de compagnie sous des cloches hermétiques et quelques précautions que nous prenons, ils restent exposés à l’agression des parasites externes et aux allergènes de milieu qui, de toute façon, tenteront leur chance dans une toison hospitalière. L’étanchéité physique de la barrière doit être garantie et le travail immunitaire des cellules stimulé.

Pour y parvenir, la voie de la nutrition peut être privilégiée, nous incitant à proposer dans la ration, le cocktail de molécules actives qui, une fois bio-assimilées contribueront à atteindre la cible.

Offrez-lui un concentré de principes actifs d’origine Bio

Canibio Peau Poil est un complément nutritionnel 100% naturel, formulé à partir de composants sélectionnés pour leurs propriétés reconnues.

Sa présentation sous forme liquide est parfaitement adaptée à la spécificité du système digestif du chien (transit court, faible activité des enzymes salivaires et de la flore intestinale) et assure sa biodisponibilité.

Il contient, entre autres :

A lire aussi : A quelques heures de l'euthanasie, le destin de ce chien "très affectueux" bascule grâce à une forte mobilisation

  • De l’Aloe vera qui apporte plus de 80 composants nutritionnels assimilables pour combler toute forme de carence nutritionnelle. Par ailleurs, grâce à ses propriétés immunostimulantes, l’aloe vera contribue à renforcer les défenses de l’organisme.
  • Des acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6) qui serviront de matières premières à l’édification de la trame de l’épiderme (parois cellulaires), garantissant sa souplesse et son élasticité. Ils participent, également, à la stimulation du système immunitaire de l’animal en modulant le stress oxydatif.
  • De la levure de bière qui est une source de vitamines naturelles (notamment celles du groupe B) qui jouent un rôle particulier dans le métabolisme des cellules. Elles sont donc particulièrement utiles dans les processus de régénération du poil et de la peau.
  • De la spiruline, source de protéines et d’autres nutriments hautement assimilables. Soutenant les processus de digestion, la spiruline participe efficacement à la bonne assimilation de tous les éléments de la ration.

Illustration de l'article : Démangeaisons cutanées, perte de poils ou pelage terne ? Ayez le réflexe naturel et bio : Canibio

Deux semaines de traitement, à raison de 10 ou 20 ou 30 ml par jour selon la taille de votre chien (quantité à verser directement sur les croquettes ou la pâtée). Et vous allez perdre beaucoup d’énergie en caresses parce que vous ne pourrez pas résister à la douceur de son pelage…

Toute l’équipe de CANIBIO se tient à votre disposition pour tout complément d’information.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil