Dans l'impossibilité d'offrir l'héritage de sa femme décédée, un policier retraité fait un don de près de 50 000 euros à un refuge pour les animaux

Publié le 01/12/2020 à 19h12

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Dans l'impossibilité d'offrir l'héritage de sa femme décédée, un policier retraité fait un don de près de 50 000 euros à un refuge pour les animaux" Photo d'illustration

Sans héritier, un ancien policier décédé a légué toutes ses économies à un refuge pour animaux dans le Michigan. Grâce à cet argent, des chiens et chats accidentés et appartenant à des personnes aux revenus modestes pourront recevoir des soins.

Ancien militaire, Kenneth Thweatt avait pris part à la guerre du Vietnam. A son retour à la vie civile dans l’Etat du Michigan (Midwest des Etats-Unis), il était entré dans la police et y avait fait carrière, jusqu’à sa retraite. Il avait perdu son épouse il y a une dizaine d’années. Le couple n’avait pas d’enfant, mais l’homme avait adopté un chat en 2017.

Kenneth Thweatt est, hélas, décédé à son tour en janvier dernier, des suites d’une maladie cardiaque. La police s’était mise à la recherche d’éventuels héritiers, mais n’en a pas trouvé. L’homme avait économisé 57 000 dollars (48 000 euros environ), qui ont finalement été reversés à un refuge pour animaux local, l’Animal Shelter and Pet Adoption Center, situé à Pontiac dans le comté d’Oakland.

Une somme d’argent plus que bienvenue pour l’établissement qui recueille les chiens et les chats abandonnés, malades ou errants depuis 40 ans. Il accueille plus de 4000 animaux chaque année, rapporte Newsweek.

Joanie Toole, responsable à l’Animal Shelter and Pet Adoption Center, a indiqué que les fonds légués par Kenneth Thweatt allaient servir à couvrir les frais vétérinaires des animaux ayant besoin de soins d’urgence, notamment en cas d’accident, si leurs propriétaires n’en ont pas les moyens.

A lire aussi : Un chiot incapable de monter les escaliers apprend à surmonter ses craintes grâce au nourrisson de la famille (Vidéo)

Le refuge a, par ailleurs, mis en place une carte destinée à ses maîtres aux ressources limitées, leur indiquant les lieux où ils peuvent acheter de la nourriture à bas prix pour leurs chiens et chats, ainsi que les cabinets vétérinaires à tarifs modérés.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

4 commentaires

Articles en relation