Comment l'amour inconditionnel des chiens de quartier ont redonné le sourire à un homme en fauteuil roulant

Après 3 AVC, Danny Lamb est passé d’homme actif et indépendant à personne en perte d’autonomie, scotchée à son fauteuil roulant et habitant une résidence services. Ce qui l’a plongé dans une profonde dépression dont il n’a réussi à sortir que grâce aux chiens de son quartier.

Illustration : "Comment l'amour inconditionnel des chiens de quartier ont redonné le sourire à un homme en fauteuil roulant"

Pendant plus d’un an, Danny Lamb est resté cloîtré chez lui, refusant d’affronter le monde extérieur et de rencontrer les gens. La dépression le rongeait depuis ce triste jour où il avait été victime de son premier accident vasculaire cérébral.

Il avait été pris d’un violent malaise et était tombé de son canapé. Tout avait changé à partir de ce moment-là. D’autant plus qu’il avait eu 2 autres AVC par la suite et avait été hospitalisé pendant des mois, raconte CTV News.

Par le passé, cet homme de 58 ans, habitant Victoria en Colombie-Britannique (Canada), était entrepreneur et avait sa vie bien en main. Se retrouver en fauteuil roulant et en résidence services a été extrêmement difficile à vivre pour lui, et il lui était presque impossible de s’extirper du cercle vicieux de l’enfermement.

Puis, un matin, Danny Lamb a décidé de sortir un peu. C’est à ce moment-là qu’un chien promené par son maître est venu à sa rencontre. C’était l’étincelle dont il avait besoin pour se libérer.

Illustration de l'article : Comment l'amour inconditionnel des chiens de quartier ont redonné le sourire à un homme en fauteuil roulant
CTV News

Voir les chiens du quartier et saluer leurs propriétaires est devenu un rituel quotidien pour lui, une véritable bouffée d’oxygène et une dose de bonheur dont il ne peut plus se passer.

« La vie est ce que vous en faites »

Il s’est ainsi lié d’amitié avec les maîtres de ces quadrupèdes venant systématiquement le rencontrer en remuant la queue et en réclamant ses caresses. Parmi ces propriétaires se trouve Bruce Kenyon, dont la femelle Berger des Shetland appelée Keely « insiste pour descendre la rue » afin de dire bonjour à Danny Lamb.

Il y a aussi Warren Silver et ses Bouledogues Français Buddah et Karma, pour qui « Danny est toujours le point culminant de la promenade ».

A lire aussi : La visite très attendue d'un chien de thérapie au centre pour sans-abris leur redonne le moral et les aide à oublier la canicule

Danny Lamb a retrouvé le moral et le sourire grâce à ces merveilleuses créatures et à leurs humains.

Récemment, il a même invité des dizaines de chiens et leurs maîtres à son anniversaire. Tous ont répondu à l’invitation et une magnifique photo souvenir a été réalisée ce jour-là. Il l’a encadrée et accrochée dans sa chambre.

« La vie est ce que vous en faites. Rendez-la aussi positive que possible. Redonnez un peu. Créez un peu de joie », conclut Danny Lamb.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil