Coincé dans un caniveau, ce chien blessé hurlait de douleur. Une association lui vient en aide (Vidéo)

L'équipe d'Animal Aid Unlimited est venue en aide à un chien blessé aux pattes et tellement endolori qu'il ne cessait quasiment jamais de pleurer. La pauvre bête était coincée dans un caniveau et ne pouvait pas bouger pour en sortir. Grâce à ses sauveurs, il est totalement transformé.

Illustration : "Coincé dans un caniveau, ce chien blessé hurlait de douleur. Une association lui vient en aide (Vidéo)"

On ne compte plus les sauvetages d'animaux effectués par les membres de l'association Animal Aid Unlimited, basée à Udaipur dans l'État du Rajasthan (nord-ouest de l'Inde).

Récemment, comme le rapportent The Dodo et l'association elle-même à travers sa chaîne YouTube, un chien blessé et incapable de bouger a été sorti de sa détresse par ces gens au grand cœur. L'équipe de l'organisation indienne a, en effet, appris que ledit chien se trouvait dans un caniveau et n'arrêtait pas de pleurer. L'animal criait autant sa douleur que sa terreur, lui qui était livré à lui-même et ne pouvait plus sortir de la rigole.

L'un des bénévoles s'est alors approché de lui et l'a enveloppé dans une couverture pour le porter plus facilement. Le chien, qui ignorait que l'homme était là pour l'aider, criait encore plus fort.

Le quadrupède a ensuite été transporté dans les locaux de l'association, où il a été endormi. Il souffrait de plaies larges et profondes au niveau des pattes. Ses blessures ont été désinfectées et suturées par les vétérinaires d'Animal Aid Unlimited.

En 2 semaines, le chien, qui a été prénommé Felix par ses bienfaiteurs, était totalement remis sur pattes. En même temps que sa santé, son état moral s'est également grandement amélioré. Celui qui n'arrêtait pas de pleurer et était pétrifié par la douleur et la peur, est aujourd'hui devenu un chien très joueur, plein de joie de vivre et de gratitude envers ceux qui l'avaient secouru dans le caniveau.

A lire aussi : Une caméra de surveillance capture l'amitié magnifique entre une employée de bureau et les chiens errants du quartier

1 commentaire