Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Chienne jetée dans un canal du Lot-et-Garonne : le procès du propriétaire débute aujourd’hui

Publié le 21/02/2017 à 14h48

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Chienne jetée dans un canal du Lot-et-Garonne : le procès du propriétaire débute aujourd’hui"

Près de 9 mois après les faits, le propriétaire d’une chienne dont le cadavre avait été trouvé dans un canal est appelé à comparaître aujourd’hui mardi. Un conflit conjugal aurait contribué à déclencher cet acte ignoble.

Le 2 juin 2016, le corps d’une chienne a été repêché dans un canal traversant la commune de Lafox, dans le Lot-et-Garonne. Lionel Reus, policier municipal, s’était chargé de sortir le cadavre de l’eau et avait constaté que celui-ci portait des signes évidents montrant que l’animal ne s’était pas noyé tout seul.

La chienne, une femelle de race Labrador-Retriever, avait, en effet, les pattes arrière ficelées et un parpaing accroché à son collier. Elle a été tuée par quelqu’un, cela ne faisait pas l’ombre d’un doute.

A lire aussi : "Comment savoir si votre chienne est enceinte ?"

L’examen de la dépouille et son passage au lecteur de puce électronique ont permis de connaître le nom de la chienne, Câline, ainsi que l’identité de son propriétaire, domicilié dans le proche département du Tarn. Pour sa part, la SPA du Lot-et-Garonne a déposé une plainte, dans la foulée, auprès de la gendarmerie de Puymirol.

Ce qui a débouché sur l’ouverture d’une enquête et le lancement du procès du propriétaire, convoqué aujourd’hui mardi (21 février 2017) au tribunal correctionnel d’Agen pour répondre de ses actes.

La SPA du Lot-et-Garonne et l’association de défense animale One Voice se sont constituées parties civiles, d’après le journal en ligne Sud-Ouest. Selon les premiers éléments connus, l’homme aurait agi sous le coup de la colère après s’être séparé de sa compagne. Il aurait également déclaré que la défunte chienne souffrait d’une tumeur

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

4 commentaires

  • Danièle Rispal a écrit : 22/02/17

    Quel est le verdict du Tribunal ?? Parce qu'on est en colère et que la chienne a une tumeur , on a le droit de s'en débarrassé en la noyant . Quel maître aimant son chien pourrait faire un tel acte . J'espère que la Justice sera assez sévère , qu'elle ne va pas être laxiste comme toujours , trouvant des circonstances atténuantes ? Vous devez être puni de votre acte horrible . Je vous souhaite le pire . Vous seriez capable de faire la même chose à un humain .
    RIP petite Câline . Je croise les doigts très forts , pour que ton monstre de maître ait le maximum de peine .

     Répondre  Signaler


  • josette bertet a écrit : 22/02/17

    pas assez de punition

     Répondre  Signaler


  • Lauriane Jehl a écrit : 05/03/17

    C'est vraiment dégueulasse de faire ça juste sur le coup de la colère... Pauvre petite Câline... J'espère que ton maître le payera très chère!!

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 08/03/17

    repose en paix petite Câline

     Répondre  Signaler